Formation d’animateurs culturels : Assurer la relève

Lancés en mars 2020, des ateliers de formation d’animateurs culturels sont organisés au niveau du Centre de loisirs scientifiques (CLS) de Tizi-Ouzou. Après seulement deux mois les ateliers se sont arrêtés pour cause de la pandémie du coronavirus. Depuis le 9 octobre derniers une nouvelle cession est ouverte, et se poursuit jusqu’en janvier 2022.

Cette initiative est celle du poète et animateur Slimane Belharet qui a observé «un vide immense dans ce domaine au niveau de la wilaya et relevé un manque d’animateurs sur scène». Pour une durée de 3 mois, 15 jeunes amoureux de l’animation culturelle se regroupent, chaque samedi durant 3 heures,  au CLS sous l’encadrement de Belharet, pour apprendre les technicités de l’animation sur scène et autres façades de l’animation radio/TV. Le côté pratique se déroule en présence de personnalités culturelles expérimentées dans le domaine. Les ateliers précédents ont vu la participation des artistes Boualem Boukacem, Hocine Ouarab, Ali Ouali (Ideflawen), Yugurthen Abdallah, Amirouch Hemdani, Taleb Tahar, Kamal Drici, Tahar Yami et Ali Meziane. D’autres seront présents aux prochains ateliers comme Ali Ferhati, Kaci Abderrahmane, Nouria et aussi la directrice de la culture de la wilaya, Nabila Goumeziane ainsi que le journaliste sportif à la radio «Chaîne II», Ait Gharbi Mohamed.
Selon Slimane Belharet, la formation est ouverte à tous ceux et celles qui aiment ce métier sans aucune autre condition. A la fin de la formation des attestations leur seront délivrées lors d’une cérémonie qui se déroulera le 10 janvier prochain, en présence des parents des stagiaires et de quelques invités d’honneurs et artistes. Selon toujours Belhartet, 2 autres groupes sont prévus  du 15 janvier au 15 avril 2022. Il ajoute que cette formation est une opportunité à saisir pour ces stagiaires et qui leur sera d’une grande utilité pour le reste de leurs parcours. Par ailleurs elle permettra d’assurer la relève dans ce domaine. Il précise également que les trois premiers lauréats de chaque promotion seront appelés prochainement à animer des événements culturels au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou.
H. M.