Ghardaïa : Balade à la ferme …

Une activité agricole peut-elle devenir une source touristique? C’est bien possible !

Lors d’une visite dans  la wilaya de Ghardaïa, nous sommes restés bouche bée devant une telle beauté. Attractive, la capitale de la vallée du M’zab possède d’incontestables atouts pour être une destination de choix.
Toutefois aujourd’hui, le site qui accapare l’attention des promeneurs n’est pas la cité de Beni-Isguen, n’est pas les  nombreuses palmeraies du coin. Ce ne sont même pas  les dunes ou les ksour ou souks de la ville. C’est bien une autre destination peu habituelle. Allons-y!
Nous avons visité une ferme agricole. Une fois sur place, les excursionnistes  sont restés bouche bée. Les mots leur  manquaient pour décrire le lieu. On se serait cru dans un  jardin zoologique. On y voyait de nombreuses espèces animales y compris sauvages. On  y redécouvre  la diversité des paysages et de l’agriculture de la région. Un retour aux sources et à la nature pour ceux et celles déconnectés des réalités de la vie à la campagne et du métier d’agriculteur. Vous y recevez des explications sur le  comment vivre  en  campagne et sur le travail des  agriculteurs qui nous nourrissent. Une voie de réconciliation entre le monde agricole et le grand public.
Au  cœur de son charmant corps de ferme situé à quelques kilomètres de Ghardaïa, le gérant  nous a suivi tout au long de cette visite à n’en plus finir avec des points d’arrêts dans ses champs pour commenter ses cultures et expliquer ses pratiques agricoles.  La visite a permis de voir les animaux élevés dans cette géante ferme: vaches, chevaux, moutons, chèvres, canards, mais aussi baudets, loups et même autruches. Un zoo!
Le propriétaire est jeune. Son imagination n’a pas de limite. Il veut  se lancer dans une nouvelle diversification: l’accueil des touristes à sa ferme. Mais avant de se lancer dans cette merveilleuse aventure, il faut bien se préparer. Le jeune agriculteur,  reconverti en guide nature d’un jour, a lancé un projet d’extension, de bungalow et duplex. Une piscine est aussi dans le programme. Niché au sommet d’une colline et surplombant la ferme, tous les terrains et suites  environnantes, le complexe sera d’une capacité d’accueil de 50 touristes. Il compte, également réaliser des circuits et parcours variés pour les randonneurs intégrant des visites de fermes. «Pas mal pour un début..!», dit-il sans fierté.
Amokrane H.