Handball :  L’équipe nationale en stage en avril

Après avoir débuté avec un premier regroupement sous la direction du sélectionneur Rabah Gherbi, l’équipe nationale masculine de handball senior devrait effectuer son second stage durant le mois d’avril, soit dès le début de la 2e semaine a-t-on appris d’une source proche du directoire.
Une occasion pour le coach national d’avancer dans la préparation des jeux méditerranéens d’Oran prévus du 25 juin au 5 juillet. Une compétition que le sept national abordera dans le but d’améliorer sa 7e place obtenue lors de l’édition de 2018 à Tarragone en Espagne. Le second stage, ajoute la même source, aura lieu durant une période IHF débloquée par l’instance suprême de la petite balle mondiale. Ce qui permettra aux joueurs professionnels de prendre part à une partie du stage. Pour ce qui est du problème lié à la communication avec les médias lors du premier regroupement organisé à l’hôtel Bouchaoui, nous avons appris qu’une conférence de presse sera programmée avant la 2e étape préparatoire des Verts.
Lors de cette rencontre avec les médias, Gherbi va exposer les grandes lignes de son programme ainsi que les objectifs durant ses deux ans de contrat. Outre un bon classement durant la manifestation méditerranéenne, l’ex-vedette de Montpellier devra arracher la qualification au mondial 2023 durant le prochain championnat d’Afrique prévu au Maroc du 11 au 18 juillet si la participation sera confirmée, vu l’entêtement du Maroc de maintenir la ville occupée de Laâyoune dans l’organisation. Concernant le renfort du staff technique, nous avons appris que le successeur d’Alain Portes n’écarte pas l’éventualité de superviser de nouveaux joueurs à l’étranger, qui font parler d’eux actuellement.
On cite à titre d’exemple le gardien du club Danois de super division Skanderborg Salah Boutaf. A 21 ans, le portier Algéro-Danois est en train de faire parler la poudre avec plusieurs excellents rendements. Selon nos sources, Boutaf s’intéresse à l’idée de venir des défendre les couleurs nationales. Toutefois, la balle est toujours dans le camp de la fédération gérée actuellement à titre provisoire par le directoire. Avec un gardien de haut niveau dans ses rangs, à savoir Khelifa Ghedbane du Dinamo Bucarest, le sept national a besoin d’un autre gardien de la même trempe pour donner plus d’assurance à une équipe nationale mise pendant un an au frigo.
Adel K.