Handball : Vers le paiement des arbitres

Bien avant le gel des compétitions du 15 mars 2020 à titre préventif contre le coronavirus, les paire d’arbitrage en handball n’avaient pas encore perçus leurs indemnités. Une longue attente qui a d’ailleurs poussé les hommes et femmes du corps arbitral tous paliers confondus à réclamer leur dû.

Selon une source proche du directoire, le dossier sera traité ultérieurement pour que le cauchemar des arbitres puisse prendre fin. La même source a ajouté que le directoire procédera au versement après recensement des concernés par cette régularisation tant souhaitée. Le budget alloué par le sponsor Mobilis sera consacrée partiellement à l’opération. Après avoir régularisé les joueurs de l’équipe nationale, le directoire a été appelé à maintes reprises à réserver le même traitement aux arbitres, qui sans leur précieuse contribution, aucune rencontre ne pourra se dérouler.
Concernant le nombre requis pour officier les matches de tous les paliers à commencer par l’excellence filles et garçons, il sera question d’adapter le programme pour gérer le déficit énorme en matière de paires. D’ailleurs, ce point sera discuté avant le coup d’envoi de la saison 2021-2022 au niveau du directoire et avec les concernés pour penser à une formation à moyen et à long terme.
Pourtant, l’arbitrage algérien est entrain de faire parler de lui aux niveaux africain et mondial avec la paire Belkhiri Youcef et Hamidi Sid Ali. Le duo est souvent sollicité pour arbitrer les grandes compétitions comme récemment les jeux olympiques de Tokyo et les matches amicaux des grandes sélections comme ce fut le cas vendredi soir avec le match des dames France-Hongrie.
Adel K.