HBCL : Petite embellie, beaucoup reste à faire 

 Le Hillal Chelghoum Laïd sonne la charge et s’offre le scalp de l’US Biskra lors de cette 22e journée. Une victoire nette et sans bavure synonyme d’embellie pour les Chelghoumis même si beaucoup reste à faire et que le plus dur reste à venir.

Trois précieux points dans l’escarcelle du HBCL qui reste quand même scotché à la 14e place mais qui aura quand même pris quelque peu ses distances du NA Hussein Dey avec deux points d’écart. Un succès net et sans bavure pour les locaux, qui se replacent dans la lutte pour le maintien. En remportant son duel du jour face au onze des Zibans plus à l’aise au classement, le Hilal Chelghoum Laïd se donne le droit d’espérer se maintenir dans la cour des grands après une première partie du championnat plutôt difficile. Nouveau promu pour la première fois de son existence parmi l’élite, le HBCL fait dans la résistance et a contrario de ses débuts en Ligue, le HBCL ne veut plus céder le moindre point chez lui et sa dernière victime, l’USB, en sait quelque chose. Les Hillalistes comptent bien rester sur le même tempo en espérant glaner le plus grand nombre d’unités d’abord at-home et pourquoi pas grignoter encore quelques précieux points lors de la mise à jour complète du championnat. La large victoire acquise haut la main par les Vert et Blanc de Chelghoum Laid vaut son pesant d’or tant sur le plan moral que sur le plan statistique et pourrait même s’avérer le déclic tant attendu pour tout le groupe.  Victime d’une instabilité chronique au niveau de sa barre technique avec d’abord Meziane Ighil à la manette puis  officieusement à Aziz Abbès avant de se voir diriger actuellement par le manager  Malik Cherrad, le HBCL a eu le mérite de  croire en ses forces locales et quelques-unes de ses nouvelles recrues  même si beaucoup  n’ont pas donné satisfaction lors de la première phase du championnat.
Et pourtant, ce sont des joueurs pour la plupart expérimentés ayant voulu changer d’air pour une nouvelle aventure. On citera Ghorab (PAC), Heddad (CSC), Abid (CSC), Righi (NCM) et Laâlaoui (OM). Cela dit et selon les échos parvenus de Chelghoum Laïd, la victoire enregistrée face à l’USB a fait le plus grand bien au Hillal, surtout après celle acquise face à l’O Médéa, outre le nul contre le RCA. On aurait dit que le naufrage enregistré lors de la 16ejournée face à PAC a secoué les esprits des uns et des autres. Il est certain que le maintien n’est pas encore assuré, d’où l’importance des rencontres contre les concurrents directs tels le NCM, l’OM, le RCR et le WAT.
A l’épreuve de l’ESS pour la mise à jour
Du pain sur la planche pour une suite du parcours à déconseiller aux cardiaques dans l’entourage du Hillal. A signaler que le Hillal recevra les gros bras du championnat à Chelghoum Laïd, avec les visites de l’ESS, de la JSK, du MCA et du PAC, rien que ça. En effet, le Hilal accueillera ce mardi un ogre du championnat en l’occurrence l’ES Sétif pour le compte de la mise à jour de la 18e journée. C’est tout Chelghoum Laïd qui retient son souffle et unit ses prières pour réaliser une victoire et accroître ses chances de maintien dans l’élite professionnelle.
Amayas D.