Ils ont suivi le match au Théâtre de verdure d’El Aurassi : Les Algérois ont vibré pour le Real Madrid

Le théâtre de verdure Laâdi-Flici dans la commune d’Alger Centre, où un écran géant a été installé, a fait le plein samedi soir, à l’occasion de la finale de la Ligue des champions européenne remportée par le Real Madrid face à Liverpool (1-0).

Malgré le prix du billet d’accès (1.000 DA), ils étaient nombreux à venir assister au deuxième plus grand événement de football de la planète après la coupe du Monde, disputé au Stade de France à Paris, créant une ambiance festive. Les spectateurs, occupant les marches de l’amphithéâtre en plein air ou assis à même le sol, ont rempli tout l’espace de cette enceinte située en contrebas de l’hôtel El Aurassi.
Même les fans d’autres clubs européens (FC Barcelone, Milan AC, Manchester, Juventus, …) avaient tenu à partager cette fête du football avec ceux des antagonistes du soir. «C’est un plaisir de venir suivre le match, ici devant ce magnifique site avec vue sur mer. C’est magnifique !», estimait-on. Pour Marin Andrijasevic, «l’ambiance est excellente. Je me sens comme dans un stade», disait-il.
Tout le monde retient son souffle au moment du coup d’envoi, retardé à 20h35, faut-il le rappeler, pour une histoire d’invasion de supporters britanniques qui voulaient entrer gratuitement au stade. Un silence de cathédrale règne au sein du théâtre de verdure.
Le match animé principalement par les coéquipiers de Mohamed Salah, qui ont joué l’offensive tout au long des 90 minutes de la rencontre, a gardé les spectateurs algérois dans une excitation permanente.
L’atmosphère tendue tout au long de la première partie de la première mi-temps ne se détendra qu’après l’ouverture du score par  Vinicius Junior à la 59e minute. Un but qui a déclenché une grande liesse chez les fans du club madrilène dont certains n’ont pas hésité à allumer des fumigènes.
Pour célébrer ce sacre continental, le 14e de leur histoire, une partie des amoureux des Merengues, vêtus du maillot du Real Madrid, ont organisé un défilé spontané de la rue Didouche Mourad vers le Sacré-Cœur en scandant des slogans à la gloire des coéquipiers de Karim Benzema.
Mehdi F.