Inauguration ce jeudi du 21e SITEV : Sous le signe du renouveau

La 21e édition du Salon international du tourisme et des voyages (Sitev) s’ouvre, ce jeudi, à la Safex d’Alger, avec  pour ambition de promouvoir la destination Algérie.
Placé sous le haut patronage du Premier ministère, le Salon est organisé, le World Trade Center Algiers, en partenariat par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat.
Pour la présente édition, coïncidant avec la reprise après une pause de deux ans pour cause de pandémie de coronavirus, le Sitev se veut novateur, moteur de la relance économique et inclusif pour tous les acteurs du secteur.
Jusqu’au 2 octobre, de nombreuses rencontres B to B, des conférences autour du rôle du tourisme et des moyens de le promouvoir et tables rondes seront organisées pour les professionnels du secteur.
Le public aura, quant à lui,  rendez-vous avec des agences de voyages, des organismes privés et publics  et des tours opérateurs nationaux et internationaux  qui  dévoileront leurs palettes d’offres. Ceci dans le but de concrétiser la volonté exprimée par le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, à l’occasion de la  célébration, mardi dernier, de la Journée mondiale du tourisme. Pour Yacine Hamadi, le tourisme doit s’ériger en droit légitime du citoyen algérien dans l’Algérie nouvelle.
Les tourismes intérieur et extérieur ainsi que   les moyens de développer l’un et l’autre seront mis à l’honneur, d’autant que l’Etat a investi d’énormes moyens et accordé des facilitations pour les investisseurs qui bien souvent se sont plaints, dans le passé,  d’entraves bureaucratiques.
Le Sitev, s’étant fait une place de choix au niveau régional, compte bien étendre sa notoriété au niveau international dans le but de promouvoir la destination Algérie. Selon les derniers chiffres avancés par le ministre, l’Algérie a attiré cet été «10.500.000 touristes locaux et étrangers dans les 14 wilayas côtières».
En plus de cet engouement pour la côte, le Sud, dont la saison touristique s’ouvre en même temps que le Salon, n’est pas en reste. Plusieurs agences de voyages mettent en avant le tourisme saharien. De  nombreux projets, notamment hôtels et maisons d’hôte, ont  poussé dans les wilayas du  Sud et les agences qui cherchent à séduire  touristes locaux qu’étrangers sont de plus en plus nombreuses.
Sollicité,  le président du Forum national des agences de voyage se montre «très confiant et optimiste» quant à cet évènement. Participant au salon, Mohamed Chaïb estime que la tenue du Sitev, après deux ans d’absence,  est «le  signe d’une relance effective». A l’en croire, «les gérants des agences de  voyages sont enthousiastes et pleins d’espoir».
Soulignant la présence de tours opérateurs et de médias spécialisés venus des quatre coins du monde cette année, l’interlocuteur conclut que c’est «une opportunité à saisir pour promouvoir l’Algérie  à  l’international et se faire une place, au risque que d’autres ne la prennent».
Le public pourra,  dès cet après-midi, découvrir  les multiples facettes d’un secteur en plein renouveau, appelé à jouer un rôle moteur dans la croissance de l’économie nationale.
Sarra Chaoui