Industrie des engrais : Les actions du groupe Haddad transférées au profit d’Asmidal

Le groupe industriel Engrais et Produits phytosanitaires (Asmidal) a annoncé, ce samedi dans un communiqué, le transfert à son profit des actions du groupe Haddad dans la société «Fertial», portant sa part globale à 51% de l’ensemble des actions de la société.

«Le groupe Asmidal (filiale de Sonatrach) annonce la finalisation par la Direction du domaine national de l’opération de transfert à son profit de la propriété des actions confisquées par décisions judiciaires, de l’ordre de 17% que le groupe ETRHB Haddad détenait dans le capital social de Fertial, portant ainsi la part du groupe Asmidal à 51% de l’ensemble des actions de la société Fertial», a-t-on lu dans le communiqué.
Le groupe Asmidal a précisé que l’opération d’acquisition de ces actions lui permettra d’être majoritaire dans la société Fertial et «de s’engager dans les investissements indispensables pour préserver et développer les capacités des unités de production, et, partant, contribuer au développement de l’économie nationale à travers la couverture des besoins du marché national en matière d’engrais et de produits chimiques, voire même d’emplois».
Mises en service respectivement en 1970 et 1972, l’usine d’ammoniac et des produits chimiques d’Arzew et celle d’engrais phosphatés et azotés d’Annaba étaient la propriété du groupe Asmidal, a-t-on rappelé.
La société Fertial est constituée suite à la fusion des sociétés «Fertial Annaba» et «Alzofert Arzew» en 2005. Après l’ouverture de son capital la même année, le groupe espagnol «Grupo Villar Mir» détient 66% de ses actions. En 2016, le groupe espagnol a cédé 17% des actions qu’il détenait dans la société au profit du groupe Haddad, a-t-on souligné.
corkader