Intrusion sioniste au Maroc : Ouihmane prédit l’effondrement du royaume

Le président de l’Observatoire marocain anti-normalisation, Ahmed Ouihmane, a dénoncé la conclusion d’un protocole d’accord dans le domaine de la recherche scientifique et de la technologie entre le ministère de l’Enseignement supérieur marocain et son homologue sioniste, appelant les Marocains à «prendre connaissance du péril de l’intrusion sioniste au Maroc qui a, d’ores et déjà, enclenché le compte à rebours de l’effondrement du royaume».

«La démarche du ministère de l’Enseignement supérieur, qui s’inscrit tout droit dans le processus de normalisation avec l’entité sioniste, est dangereuse et aux conséquences désastreuses. Les Marocains doivent prendre conscience de ce péril qui a, d’ores et déjà, enclenché le compte à rebours de l’effondrement du royaume, avec tout ce qu’il a de si précieux, son histoire et son honneur», a indiqué Ouihmane aux médias locaux.
Faisant observer que la normalisation dans le secteur de l’Enseignement supérieur n’est que la partie visible du projet de l’entité sioniste d’«accaparer» tous les domaines, le président de l’Observatoire marocain a prévenu que «si les choses continuaient à ce rythme, dans peu de temps, la nation marocaine appartiendra au passé et les Marocains n’auront que des regrets». Il a affirmé, à cet égard, que «l’objectif principal de l’entité sioniste à travers son projet de normalisation avec le Maroc est de se placer dans cette partie du monde en substitution à la Palestine, où elle ne cesse de faire face à une résistance farouche».
Ahmed Ouihmane a rappelé qu’«en 1903, le mouvement sioniste mondial, dirigé par Theodor Herzl, a discuté de l’idée de faire du Maroc un pays alternatif pour tous les sionistes du monde, avant même la Palestine». Le militant n’a pas manqué, par ailleurs, de dénoncer la récente célébration par le Makhzen de l’anniversaire du «viol» de la terre palestinienne par les sionistes (Al-Nakba, ndlr), en y concoctant un  programme riche en festivités.