Investissement : Dégel de tous les projets créateurs de richesses et d’emplois

Le Premier ministre et ministre des Finances,  Aïmene Benabderrahmane, a annoncé, ce jeudi à Alger, le dégel en 2022 de tous les projets publics et privés créateurs de richesses et d’emplois.

Dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de remise des affectations budgétaires aux différents départements ministériels au titre de l’exercice 2022, M. Benabderrahmane a précisé qu' »il a été décidé de lever le gel, en 2022, sur tous les projets publics et privés contribuant à  la création de richesses et d’emplois et de remplacer les importations par des produits nationaux pour ne pas être impactés par les convulsions des marchés extérieurs ».
A une question sur le lancement des réformes économiques, le Premier ministre a précisé que les réformes initiées par le gouvernement visaient à conforter « tous les indicateurs très positifs enregistrés en 2021 ». M. Benabderrahmane a ajouté que 2022 sera l’année du « véritable décollage économique de l’Algérie » et de « la poursuite des réformes structurelles relatives au système fiscal et au secteur public ».