Investissements en Algérie et en Italie : Zeghdar appelle au développement des partenariats

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a appelé à développer et intensifier les partenariats et les investissements entre l’Algérie et l’Italie, lors d’une audience accordée, mardi, à une délégation parlementaire italienne conduite par Piero Fassino, président de la commission des affaires étrangères et européennes à la Chambre des députés italienne, indique un communiqué du ministère.

Zeghdar a rappelé, lors de cette rencontre, les relations «historiques» liant les deux pays, soulignant que ces relations «connaissent une nouvelle étape à la lumière des visites présidentielles mutuelles», précise le communiqué. Le ministre a appelé au «développement et à l’intensification des partenariats et des investissements entre l’Algérie et l’Italie, dans le cadre de la nouvelle loi sur l’investissement qui prévoit davantage de garanties pour les investisseurs nationaux et étrangers», rappelant ses orientations les plus importantes et les grandes opportunités qu’offre l’Algérie en matière d’investissement.
Zeghdar a rappelé, en outre, certaines filières industrielles dans lesquelles l’Algérie souhaiterait développer des projets de partenariat avec l’Italie, à l’instar des industries alimentaire, pharmaceutique, mécanique et de transformation.
Pour sa part, le chef de la délégation parlementaire italienne a exprimé la volonté de son pays de «consolider les relations de coopération et de partenariat entre l’Algérie et l’Italie», notamment dans le secteur industriel, appelant à «l’intensification des rencontres d’affaires et des forums économiques pour examiner les opportunités de partenariat», conclut le communiqué.
Entrepreneuriat dans les micro-entreprises : Diafat s’entretient avec une délégation parlementaire italienne
Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Micro-entreprises, Nassim Diafat, a reçu, mardi à Alger, une délégation parlementaire italienne, conduite par Piero Fassino, président de la commission des affaires étrangères et européennes à la Chambre des députés italienne, avec lequel il a examiné les opportunités de partenariat entre les deux pays dans le domaine des micro-entreprises, a indiqué un communiqué du ministère délégué.
Lors de cette rencontre qui s’est déroulée au siège du ministère délégué, les deux parties ont passé en revue les relations entre les deux pays qui «connaissent une dynamique particulière dans le domaine des micro-entreprises, à la faveur de la signature d’un mémorandum d’entente et de coopération lors de la visite d’Etat effectuée, la semaine écoulée, parle président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en Italie», a ajouté la même source. Les opportunités de partenariat entre les micro-entreprises créées dans le cadre des dispositifs d’aide de l’Etat et leurs homologues italiennes ont été également évoquées.
A ce propos, les deux parties ont plaidé pour «la nécessité d’adopter une approche pragmatique permettant de mettre en œuvre les différents axes de coopération convenus dans le mémorandum de coopération», a conclu le communiqué.