Jeux méditerranéens : Oran sur son 31

Le compte à rebours a commencé avant le début de la 19e édition des Jeux méditerranéens d’Oran (25 juin-6 juillet 2022).

A moins d’un mois de la cérémonie d’ouverture, on s’attelle aux derniers préparatifs pour accueillir les 4.500 athlètes issus de 26 pays — une participation inédite — du bassin de la Grande Bleue. La plupart des sites devant abriter ces jeux, 43 au total, sont prêts à 100%. Même ceux ayant connu un léger retard dans la réalisation sont quasiment opérationnels. C’est ce que nous avons constaté sur place lors de notre visite à travers les différentes structures d’accueil et sites, retenus pour abriter les épreuves des 24 disciplines programmées lors de cette grande manifestation sportive.
A commencer par la salle omnisports où les quelques dernières finitions sont peaufinées de manière harmonieuse. D’ailleurs, notre présence dans cette gigantesque enceinte de 6.200 places, devant accueillir le tournoi de handball (messieurs) ainsi que les épreuves de gymnastique, a coïncidé avec l’opération de pose des revêtements de sol, effectuée par un groupe d’ouvriers hautement qualifiés. Même constat au centre nautique, appelé à abriter les courses de natation, où les dernières retouches sont exécutées au niveau de l’une des trois piscines (deux olympiques et une semi-olympique).
De notre envoyé spécial à Oran : Mehdi Ferrani