Journée de la terre : Le Parlement arabe réaffirme son soutien aux droits du peuple palestinien

Le Parlement arabe a réaffirmé sa position  ferme et favorable aux droits légitimes du peuple palestinien, et son soutien absolu à sa juste lutte pour restaurer ses droits nationaux  légitimes.
Dans un communiqué publié, mercredi, à l’occasion du 47e anniversaire de la Journée de la terre, le Parlement arabe a réitéré « sa solidarité avec le peuple palestinien dans la défense de sa terre, de son histoire, de son  caractère sacré et de son identité nationale ». Il a mis l’accent sur la nécessité de « travailler pour parvenir à la paix conformément aux résolutions de l’ONU et à l’initiative arabe de paix basée sur la solution à deux Etats et l’établissement d’un Etat palestinien  indépendant avec El Qods comme capitale ».
Le Parlement a noté que la commémoration de la Journée de la terre palestinienne cette année intervient sur fond d' »une dangereuse escalade contre le peuple palestinien en Cisjordanie et à El Qods lancée par l’entité sioniste en imposant un nouveau plan avec plus de politique de déplacement forcé des Palestiniens, et en accélérant la construction de colonies illégales et volant plus de terres ».
L’institution arabe a prévenu que « l’escalade sans précédent des attaques des milices de colons contre le peuple palestinien, protégé par les forces d’occupation, et la prise d’assaut répétée de la sainte mosquée Al-Aqsa, en particulier pendant le mois sacré du Ramadan, menace de faire exploser la  situation dans la région ».
Le parlement arabe a appelé la communauté internationale à « assumer ses responsabilités et à prendre des mesures sérieuses pour mettre fin à l’occupation, établir un Etat de Palestine indépendant avec El Qods pour  capitale et s’employer à fournir une protection internationale au peuple palestinien ».  Il a demandé d’accélérer le processus de paix, d’arrêter toutes les violations et les provocations unilatérales menées par la puissance sioniste occupante, mettre fin aux incursions répétées dans la mosquée  Al-Aqsa et dans les villes palestiniennes.