Journée du Savoir : Le message du président Tebboune

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a adressé, ce vendredi à l’occasion de la Journée du Savoir (Yaoum El Ilm), un message, dont voici traduction APS :

« Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux,
 Paix et Bénédictions sur son vertueux Messager,
 Concitoyennes, concitoyens,
Nous nous sommes accoutumés chaque année à célébrer Yaoum El Ilm, ce 16 avril qui a vu la disparition du symbole de la renaissance algérienne bénie, l’érudit Cheikh Abdelhamid Ben Badis, paix à son âme.
En commémorant cet anniversaire glorieux, l’Algérie célèbre les réalisations grandioses et pionnières accomplies au sein de ses systèmes scolaire et universitaire, qui ont franchi de grands pas en termes d’édification et de construction, et ont réalisé bien d’acquis dans la reconstruction et l’investissement depuis le recouvrement de la souveraineté nationale en 1962 jusqu’à aujourd’hui.
L’Algérie s’est mise, à l’aide d’Allah, sur la voie du développement et du progrès continu, en ce sens que le niveau scientifique et culturel des citoyens s’est élevé, et les classes pauvres démunies ont pu accéder à leur droit à une vie décente et à leur droit à l’éducation en passant par les différents cycles d’enseignement. Ainsi, le nombre de nos enfants scolarisés dans les trois paliers d’enseignement a atteint environ 11.000.000 d’élèves, celui des étudiants au sein des universités est passé à 1.700.000 et le nombre d’inscrits dans les centres de formation professionnelle s’est élevé à 410.000 apprentis.
Parmi les résultats de la politique de l’Etat portant multiplication des établissements d’enseignement supérieur dans le pays, figurent plus de 60 universités et centres universitaires et 37 écoles supérieures, dont  l’Ecole supérieure des mathématiques et l’Ecole supérieure de l’intelligence artificielle, ou encore 11 écoles normales supérieures. Le  constat est là, le taux d’analphabétisme dans notre pays était de 90 % en 1962, et le nombre d’étudiants universitaires était d’environ 800 étudiants.
 Cette démarche pionnière et clairvoyante a permis de répondre à la demande sociale croissante et former des ressources humaines hautement qualifiées qui contribuent aujourd’hui, grâce à leurs savoir-faire, au  développement de l’économie et au progrès social.
Intervenant au moment où nous célébrons le 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, cette occasion nous interpelle à méditer toutes les réalisations accomplies par notre pays et d’anticiper  l’avenir auquel aspire notre peuple.
Nous devons faire de Youm El-Ilm une occasion pour se remémorer, une halte pour tirer des enseignements, un catalyseur de prise de conscience, un stimulant à la contemplation et une voie de réforme et de  révision, à travers l’adoption de la compréhension authentique, la pensée noble et équilibrée et la modération dans nos réactions.
Nous aurons ainsi emprunté la voie de l’Association des oulémas musulmans algériens (AOMA), et les efforts louables des cheikhs et imams des zaouias, qui ont œuvré dans les quatre coins du pays pour faire des  zaouias des citadelles de l’éducation, du rayonnement spirituel et civilisationnel, et un rempart de l’identité nationale.
 Aussi, sommes-nous appelés à anticiper l’avenir à travers une profonde compréhension de la réalité de cette ère, des exigences de la vie, la maîtrise des connaissances, des savoir-faire et des applications technologiques, tout en demeurant attachés à l’authenticité et à la  modernité.
En cette mémorable occasion, nous appelons nos jeunes à œuvrer pour un meilleur apprentissage, à ancrer les origines, à s’ouvrir sur la communication civilisationnelle et à s’attacher à notre patriotisme scientifique qui doit rester à un haut niveau de vigilance face à la dynamique que connait le monde.
 Notre jeunesse est appelée également à travailler pour éviter la défaite de la pensée, à s’ouvrir positivement aux langues et aux  civilisations, à s’employer à maitriser les technologies, à utiliser les mécanismes de l’époque, et à se diriger efficacement et avec détermination, mais aussi avec une pensée critique rationnelle à la créativité suprême et  la découverte de haut niveau, conformément à la dynamique de développement dans notre chère patrie.
 Puisse Allah nous guider vers Sa satisfaction,
 Que la paix, la clémence, et la bénédiction d’Allah soient sur vous ».