JS Kabylie : Hammam Sousse au menu des Canaris

Les Canaris, qui sont en stage de peaufinage d’une semaine en Tunisie, plus précisément dans la commune de Hammam Sousse au niveau de l’une des plus belles marina et station touristique de la Tunisie «Le Port de El Kantaoui», en découdront  dans un match amical ce dimanche après-midi(15h)avec la formation de Ligue 1 tunisienne, l’Etoile sportive de Hammam Sousse (ESHS).

Un match prévu sur la pelouse du stade Ben Ali Lahouar où est domiciliée cette équipe soussienne fondée en 1954. De par les échos qui nous sont parvenus de ce stage, l’équipe a été placée dans d’excellentes conditions d’hébergement, de restauration et de récupération. Toutefois, la pelouse sur laquelle l’équipe travaille laisse beaucoup à désirer. Mieux, elle est aussi crainte par les joueurs et staff tant cela pourrait provoquer des blessures dont voudrait bien se passer Ammar Souayah. Un  coach qui altère entre le quotidien et le biquotidien  depuis le début de  ce stage.
Un stage pour rappel a été programmé en raison de la mini-trêve imposée par le report de la rencontre de la 22e journée du championnat  que devaient disputer les Kabyles face à la JS Saoura retenue par son match en coupe de la CAF prévu aujourd’hui contre les Sud-Africains de Orlando-Pirates.
Aussi, les camarades de Bensayah souhaitent profiter de ce stage pour tenter de revenir plus forts en cours dans la suite du championnat. Un championnat  dont la ligne droite s’annonce âpre et intense dans la mesure où pour l’heure la décantation est loin d’être faite que ce soit pour le  haut ou le bas du tableau. Et surtout où le moindre point voire la moindre victoire vaut son pesant d’or. Tant les points restants et mis en jeu seront chers à prendre. Et la course au podium synonyme de  retour sur le continent s’annonce  incertaine. Un podium  avec lequel les Kabyles flirtent depuis un moment mais d’où ils sont à chaque fois éjectés  après les mises à jour de leurs principaux concurrents dans cette chevauchée vers les cimes du classement. Et cela les joueurs en ont conscience. Si bien qu’ils bossent dur durant ce stage tunisien. Un stage durant lequel ils ont prévu un autre match amical  dont  la date et le sparring-partner n’ont pas été encore connus. Le coach Souayah a été soulagé d’apprendre que la prochaine rencontre face à l’US Biskra comptant pour la 24e journée a été décalée de  24 heures. Cela donnera ainsi du temps à ses poulains de faire le break entre la fin du stage prévu demain et la reprise de la compétition nationale.
Rachid Hammoutène