JSK : Les Canaris se rapprochent de la Ligue des champions

Les Kabyles qui ont dominé, chez eux les Algérois du Mouloudia de la tête aux pieds tiennent leur rang de dauphin du CRB et, surtout, filent droit vers une qualification en Ligue des champions continentale (LDC).

En effet, en disposant du MCA at-home dans le classico sur un score de 2-0 (mi-temps 1-0), les camarades de Bensayah s’ouvrent une voie royale  pour un retour vers la plus prestigieuse des compétitions continentales interclubs.  Le stade Omar-Hamadi  de  Bologhine étant devenu leur jardin, les Kabyles perpétuent ainsi une tradition qu’ils entretiennent depuis plus de quatre années en damant le pion, à chaque fois, aux  enfants de la Casbah. Non seulement au tableau d’affichage, mais aussi avec la manière; au point où, pour de nombreux «Chnaouas», les Kabyles sont devenus leur cauchemar, et ce, même si au match aller les gars de Benyahia ont réussi le hold-up parfait de Tizi-Ouzou.
Pour cette rencontre, le dispositif mis en place par  le Tunisien Soueyah a quelque peu gêné son compatriote Benyahia dont les poulains semblaient timorés par l’enjeu. D’ailleurs, les visiteurs ont été récompensés de leurs efforts    à la 25e mn suite à cette lucarne de Gatal  qui inscrit, là, son premier but sous ses nouvelles couleurs. Un but splendide sur  lequel Chaâl n’avait pu rien faire. Il reste qu’il ne savourera pas totalement ce bonheur pour avoir été explosé dans les ultimes instants du match. Qu’à cela ne tienne, ses équipiers, notamment Nezla à la 85e auteur du second but tout aussi beau que le sien, ont parachevé le travail par un nouveau succès de rang. Un succès qui ne souffre d’aucune contestation au point où même les Mouloudéens ont reconnu leur défaite subie avec l’art et la manière. Mieux, n’eut été leur gardien Chaâl qui a été le meilleur d’entre eux, les Algérois auraient subi une large défaite comme ce fut le cas lors des trois dernières saisons. Il faut dire aussi que le gardien d’en face, Doukha, s’est aussi illustré par ses arrêts décisifs en annihilant même un penalty de Frioui qui aurait, peut-être été le tournant du match. Par cette belle victoire, les Kabyles tiennent plus que jamais à leur seconde place qu’ils comptent conserver jusqu’au bout et parachever leur saison de la plus belle des manières.                            
Rachid Hammoutene