Kamel Rezig à Oran : Inauguration d’un salon algéro-turc

Le Salon d’échanges commerciaux et  d’investissements algéro-turc a été ouvert, ce samedi au Centre des  conventions « Mohamed Benahmed » d’Oran, avec la participation de 50  opérateurs économiques des deux pays. Des sociétés algériennes,  turques  et des entreprises mixtes  activant dans différents secteurs –  santé, industrie  pharmaceutique, agriculture, énergie,  commerce,  transports et   bâtiment, prennent part.

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig a  présidé la cérémonie d’ouverture de la   manifestation de quatre jours , en  présence du wali d’Oran, du directeur général de l’Agence  nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX) Houari Abdellatif et  de représentants de l’Ambassade de Turquie en Algérie.

 Dans une allocution,  Le ministre a affirmé  que l’organisation du  Salon « s’inscrit dans le cadre d’efforts  et d’un engagement fort  des deux pays pour élever les liens  économiques et commerciales  au plus haut niveau et construire des relations de partenariat  fructueuses ». « Ce Salon constitue une opportunité d’investissement pour développer davantage le  partenariat à long terme », a  t-il ajouté. « L’Algérie accorde un intérêt  particulier au développement des relations économiques avec la Turquie en  sus des relations historiques, civilisationnelles, culturelles et sociales  qui relient les deux pays », a-t-il poursuivi

La Turquie est le cinquième grand partenaire commercial de l’Algérie qui  est le deuxième grand partenaire de la Turquie en Afrique,  selon le ministre qui a rappelé que les échanges commerciaux algéro-turcs  s’étaient chiffrés à 4 milliards de dollars en 2019 pour baisser à 3  milliards de dollars en 2020, en raison de la pandémie de Covid-19.

La manifestation professionnelle est initiée par l’agence événementielle  « SOS Event », en collaboration avec l’Agence « ALGEX », sous le patronage du  ministère du Commerce et de la Promotion des exportations. Le Salon a pour objectifs d’encourager l’investissement productif en  réduisant les importations et en doublant le volume des exportations, de  créer des partenariats bilatéraux durables et d’offrir plus   d’opportunités de coopération fondées sur le principe du bénéfice mutuel  entre les investisseurs. La manifestation vise également à promouvoir l’échange d’expériences entre  les deux pays, faire connaître les besoins dans différents secteurs