La CSA rejette la grille indiciaire : Vers des actions de protestation

La Confédération des syndicats algériens (CSA) a décidé d’enclencher un mouvement de protestation dont la nature et la durée seront  fixées sous peu.

La  décision a été prise suite à une   réunion tenue, lundi au siège de l’UNPEF. Elle a regroupé 14 syndicats autonomes relevant de plusieurs secteurs, dont  l’éducation, la santé, la formation professionnelle et  la Poste. «Au moment où les travailleurs s’apprêtent à célébrer la fête internationale  du travail pour  mettre  en avant les acquis réalisés, les fonctionnaires et travailleurs algériens continuent de vivre des situations difficiles sur le plan professionnel et social», lit-on dans un communiqué publié à l’issue  de ladite réunion.
Les syndicats autonomes déplorent le fait qu’ils n’aient pas été associés à la révision de l’ordonnance 03/06 et  rejettent  en bloc  la nouvelle grille indiciaire. Selon eux, celle-ci a «suscité déception et indignation après une longue attente et des promesses de revalorisation salariale sans lendemain».
La CSA demande la révision de cette grille et du régime indemnitaire, ainsi que la mise en place d’un observatoire national du   pouvoir d’achat.
Wassila Ould Hamouda