La Omra comporte beaucoup de vertus

Mustapha Zemmour est l’imam attitré de la mosquée centrale de Bouinan, dans la wilaya de Blida, un édifice imposant qui, chaque jour,  accueille des centaines de fidèles de la ville ou des localités avoisinantes qui viennent prier en grand nombre, notamment les vendredis.

Interrogé sur les mérites de  l’accomplissement de la Omra durant le mois de Ramadhan, il s’est voulu formel : «Effectuer  la Omra durant le mois de Ramadhan équivaut à un Hadj.» Selon lui, «il n’y a aucun doute que l’accomplissement de la Omra, durant le mois sacré,  a un mérite incommensurable et au croyant, sont promises d’immenses hassanate».
Il se réfère à ce sujet  à un hadith authentique  du Prophète Mohamed (QSSSL) qui proclame qu’une grande récompense  attend les personnes qui accomplissent ce devoir religieux.  Le Prophète (QSSSL) a dit : «Une Omra accomplie durant le mois de Ramadhan équivaut à un Hadj.» Il évoque également   une autre version citée par l’imam Boukhari dans son recueil.  «Une Omra accomplie durant le mois de Ramadhan équivaut à un Hadj en ma compagnie», ajoute-t-il. C’est dire la valeur du geste  qui élève l’homme à un haut degré de croyance et de foi en la parole de Dieu et en les enseignements de son envoyé. «Autrement dit, la personne qui fait une Omra, durant le mois de Ramadhan obtient la même récompense qu’un pèlerinage effectué avec le Messager d’Allah (QSSSL)», poursuit notre interlocuteur.
Par contre, renchérit l’imam de Bouinan, cela ne signifie nullement  qu’il sera dispensé d’accomplir le  Hadj qui est le cinquième pilier de l’Islam. «On peut accomplir autant de Omra qu’on veut, le Hadj obéit à d’autres exigences», rencherit-il.
Zemmour s’attardera sur les innombrables bénédictions et vertus liées à ce rite. «C’est cela qui conduit la plupart des musulmans à ne pas vouloir  manquer la moindre  occasion qui s’offre à eux pour effectuer le petit hadj», souligne-t-il . Il met enfin l’accent sur l’importance de la  prière, la recherche des bénédictions et du pardon avant et après la Omra. A la fin, l’imam ne manquera de saluer ceux parmi nos compatriotes qui se rendront ces jours-ci sur les Lieux Saints de l’Islam et de prier pour eux, espérant qu’ils récolteront les fruits attachés à la Omra.
Mokhtar  Benkeddada