Lamamra s’entretient avec Ould Salek des développements de la cause sahraouie

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra s’est entretenu, mercredi, avec le ministre des Affaires étrangères de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Mohamed Salem Ould Salek, sur les développements de la cause sahraouie et les efforts déployés pour la reprise du processus onusien en vue de décoloniser le Sahara occidental.

M.Lamamra a assuré son homologue sahraoui « de la solidarité de l’Algérie aux côtés du peuple sahraoui jusqu’à la concrétisation de ses revendications légitimes et l’exercice de son droit inaliénable et imprescriptible à l’autodétermination », indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères La rencontre était « une opportunité pour réaffirmer l’importance de renforcer les efforts que les Nations Unies déploient à travers l’envoyé personnel du secrétaire général onusien, M. Staffan De Mistura, pour la reprise de pourparlers directs entre les parties au conflit (Maroc et front Polisario), note la même source.

Au terme de la rencontre, les deux parties ont convenu de la poursuite de la concertation et de la coordination notamment dans le cadre des préparatifs des prochaines échéances tant au niveau continental qu’international.

Dans une déclaration à la presse au terme de la rencontre, M. Ould Salek a souligné « qu’il est temps de mettre fin à l’occupation », soulignant que « la possession des terres par la force et la confiscation du droit des peuples à l’autodétermination entravera la paix qui demeure tributaire de l’application de la légalité internationale et du respect des frontières ».

Le ministre sahraoui a souligné que sa rencontre avec M. Lamamra a constitué « une opportunité de plus  pour examiner et analyser la situation prévalant dans la région, notamment les derniers développements de la question sahraouie ».

La rencontre a également permis aux deux parties de confirmer la convergence de leurs vues autour de plusieurs questions ».

Le responsable sahraoui a saisi l’occasion pour exprimer à nouveau toute la reconnaissance et la considération des dirigeants et du peuple sahraoui « à l’égard de la ferme position de principe de l’Algérie et son soutien au peuple sahraoui et à sa lutte pour l’indépendance et la libération des peuples ».

A l’occasion de la célébration de l’Algérie du 60e anniversaire de son indépendance, M. Ould Salek a présenté au nom du président sahraoui, Brahim Ghali et du peuple sahraoui, ses voeux au peuple et à l’Etat algériens à cette occasion qui constitue une étape phare à forte symbolique historique non pas uniquement pour l’Afrique mais pour le monde entier.