Laylat El Qadr : Une nuit à ne pas rater

Laylat El Qadr ou la nuit du mérite,  correspond à la veille du 27e jour du mois de Ramadhan. Hautement symbolique, cette nuit bénie, durant laquelle le Coran fut révélé au prophète Mohammed (QSSSL), très attendue par les musulmans, est d’une valeur inestimable.

Comme c’est précisé dans Sourat El Qadr (la destinée), cette nuit d’adoration est meilleure que 1000 mois soit 83 années et 4 mois car «elle offre à celui qui procède à un sincère recueillement, au repentir et à l’invocation, de recevoir le pardon de tous ses péchés», comme cela est précisé dans le Coran.  Il est précisé aussi qu’Allah, «exauce les implorations des croyants les plus pieux et les plus dévoués, et les portes du ciel sont ouvertes». La nuit du destin est d’une  valeur inestimable, étant donnée qu’elle est «paix  et quiétude, jusqu’à l’apparition de l’aube» et durant laquelle «descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre», comme cité dans le Coran. Cette nuit n’a, cependant, pas de date fixe. La valeur spirituelle exacte de cette nuit en équivalents cultuels reste, comme le précise les religieux, inconnue de nous; ce qui n’a fait que stimuler encore plus notre fervente passion pour cette nuit de Qadr. Pour revenir au sens du mot «Qadr», les commentateurs du Coran  donnent différentes significations de ce mot, bien que la plupart se réfèrent à la «destinée», comprise comme la nuit où le Dieu, Tout Puissant, changer le destin des personnes qui implorent Son pardon et espèrent Son salut. Cette nuit est un moment où, de par sa souveraineté absolue (rubûbiya), Sa sagesse infinie (hikmah) et Son omnipotence (Qudrah), Dieu décrète ce qu’Il décrète pour cette année, c’est-à-dire, le temps qui s’écoule entre deux nuits de Qadr.
La date de cette nuit n’est pas fixe. Il faut la chercher dans les nuits impaires de la dernière décade du mois de Ramadhan;  soit l’une des nuits suivantes: 21, 23, 25, 27 ou 29. Pour cela, les vertueux ont conseillé d’intensifier les prières et douaâ, au cours  des derniers 10 jours du mois sacré, car nul ne peut spécifier exactement la date de la Nuit de la Destinée. En bref, Laylat al-Qadr est la nuit la plus bénie, d’où l’importance pour les fidèles de passer plus de temps en adoration durant la nuit où la nuit du mérité est susceptible de tomber. Cela implique l’abandon de nombreux plaisirs mondains pour s’assurer que le temps est utilisé uniquement dans l’adoration d’Allah. Il est préférable, pour tout croyant qui rêve de cette nuit, de faire de longues veillées de prière (qiyâmlil) durant les nuits. Il est aussi recommandé de faire d’abondantes invocations au cours de cette nuit. «Celui à qui, elle échappe aura manqué un bien immense.» Tout croyant désireux d’avoir le mérite, obéir à son Seigneur, et d’augmenter ses bonnes actions, doit faire de son mieux pour passer cette nuit dans l’adoration et l’obéissance. De ce fait, tous ses péchés passés lui seront pardonnés.
Samira Azzegag