Le Président Tebboune reçoit les ambassadeurs de Suisse et d’Ukraine

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a reçu, lundi à Alger, l’ambassadeur d’Ukraine en Algérie, M. Maxim Sobh, qui lui a rendu une visite d’adieu au terme de sa mission en Algérie.

L’audience s’est déroulée au siège de la Présidence de la République en présence du directeur de Cabinet à la Présidence de la République, M. Abdelaziz Khellaf.M. Sobh a déclaré au terme de cette audience que sa rencontre avec le Président Tebboune était une occasion d’évoquer les relations « historiques et particulières » entre les deux pays, ainsi que les perspectives de développer et d’approfondir la coopération bilatérale dans divers domaines.

Par ailleurs, M. Sobh a indiqué avoir transmis au Président Tebboune les « plus sincères salutations » de son homologue ukrainien, M. Volodymyr Zelensky.

Il a indiqué, d’autre part, avoir exprimé ses félicitations au Président Tebboune à l’occasion du 60ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, ajoutant avoir « échangé les félicitations à l’occasion du 30ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Algérie et l’Ukraine ».

 L’Algérie et la Suisse ont eu des « avancées » sur plusieurs volets de coopération

 Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a reçu lundi à Alger l’ambassadeur de Suisse, M. Lukas Rosenkranz, qui lui a rendu une visite d’adieu au terme de sa mission en Algérie.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de l’audience, M. Rosenkranz a indiqué que sa rencontre avec le Président Tebboune a permis d’évoquer « les excellentes relations historiques » entre la Suisse et l’Algérie.

Le diplomate suisse, qui a exprimé ses meilleurs vœux à l’Algérie qui célèbre le 60 ème anniversaire de son indépendance, a rappelé le rôle « facilitateur » de son pays dans le cadre des Accords d’Evian.

L’Algérie et la Suisse ont eu des « avancées » sur plusieurs volets de coopération, notamment dans les domaines économique, culturel et scientifique, a-t-il ajouté, exprimant son souhait de voir les relations bilatérales se renforcer davantage et dans « une bonne dynamique basée sur le respect mutuel, la sincérité et l’amitié » entre les deux pays.