L’édition en quelques points

– Cinq cents jeunes ont été spécialement préparés pour l’animation de la cérémonie d’ouverture de la 19e édition des JM d’Oran 2022. 96 stagiaires sélectionnés (lors d’un 2e concours) ont bénéficié de trois jours de formation concernant des mouvements d’ensemble et de danse, sous la direction de danseurs professionnels. Malika Zaïdi, une grande spécialiste des cérémonies d’ouverture et de clôture de grands évènements sportifs et culturels tant en Algérie qu’à l’étranger, sera aidée dans sa tâche par le styliste de renommée mondiale et d’autres chorégraphes de haut niveau. A noter que la cérémonie d’ouverture aura lieu dans la soirée du 25 juin 2022 au nouveau complexe sportif olympique.
– C’est à juste titre que l’athlète Djabir Saïd Guerni champion du monde du 800 m en 2003 à Paris a été désigné à la tête du village olympique des JM d’Oran. Connu pour sa moralité, son sens de la communication et notoriété internationale, l’ancien athlète du MCA apportera à coup sûr sa grande expérience au vaste regroupement en question.
– Le Comité d’organisation des JM d’Oran et l’entreprise Sonatrach, représentée par son P-dg Toufik Hakkar, ont signé une convention de partenariat visant à renforcer leur coordination pour assurer la réussite de cet évènement d’envergure internationale. Aziz Derouaz a quant à lui remerciée le sponsor pour avoir aménagé l’espace du Centre de conventions Mohamed Ben Ahmed en faveur du COJM, car en effet le CCO accueillera 5 disciplines sportives (Tennis de Table, Karaté, Judo, l’Escrime, Taekwondo). A la fin neuf contrats de partenariat ont été signés entre le wali d’Oran Saïd Saayoud et le P-dg de la Sonatrach Toufik Hakkar et les représentants de différentes filiales du sponsor afin d’embellir la ville d’Oran qui sera en mesure d’accueillir des milliers de visiteurs lors des JM.
– Pour la préparation des athlètes engagés aux JM d’Oran, l’État algérien a mis tous les moyens à la disposition des fédérations sportives concernées. 54 stages de courte durée à l’étranger ont été pris en charge par le MJS au profit de 21 fédérations sportives et des 330 athlètes retenus pour les jeux. L’enveloppe globale allouée étant de 170 milliards de centimes.
– Cela saute aux yeux et c’est tant mieux pour l’intérêt et la réussite des JM 22. L’ensemble de la population oranaise attend avec une grande impatience le début des jeux en questions. Une chaleur humaine et une gaieté sont visibles chez tous les citoyens d’Oran qui sont fiers de leur ville et seront en mesure de faire honneur à leur joie de vivre et leur hospitalité légendaire.
– Il est sans conteste
la cheville ouvrière, l’homme-orchestre des JM d’Oran. Constamment en éveil, aux aguets de la moindre sollicitation, à la recherche de ce qui pourrait être bon pour la réussite de l’évènement, Mohamed Aziz Derouaz fait de son mieux pour mobiliser l’ensemble des forces vives de l’organisation. Aussi et c’est grâce à lui en quelque sorte (aidé de sa louable tâche par le CIJM et le COJM) que la Coupe d’Afrique de handball prévue au préalable parallèlement aux JM d’Oran a été reportée à une date ultérieure. Un réel tour de force réussi face à la CAHB et la FIHB.
– Les résultats de l’édition des JM d’Oran 2022, seront qualificatifs aux futurs championnats du monde et Jeux olympiques.
– Les athlètes et les accompagnateurs étrangers recevront dès leur arrivée à l’aéroport d’Alger et d’Oran,
leur carte d’accréditation qui fera foi de visa.
– Lors de la dernière visite d’inspection, le 2e vice-président du CIJM, le Français Bernard Amsalem, s’est félicité de l’excellent travail et des travaux d’avancement accomplis par le Comité d’organisation de la 19e édition des JM d’Oran. Franchement satisfait par les efforts consentis par les organisateurs, Bernard Amsalem a revu à la hausse son évaluation. Il a constaté de visu notamment que toutes les infrastructures sportives réalisées ou réhabilitées étaient prêtes à abriter dans les meilleures conditions les différentes compétitions.
– Les épreuves se dérouleront sur 22 sites dans et aux alentours d’Oran. Certains ont été construits pour l’occasion, d’autres ont été totalement rénovés et réhabilités. Aux sites en question, il y a lieu d’ajouter les 15 lieux d’entraînement différents.
– Le village olympique des JM d’Oran, construit à l’est de la ville (nouveau quartier) qui s’étend sur environ 55 terrains de football, a une capacité d’accueil de l’ordre de 4.500 athlètes et officiels. Il comprend 5 salles de sport, 4 restaurants et centres de soins et plusieurs terrains de sports pour l’entraînement. Un réel lieu de vie pour les résidents.
– Le nouveau stade olympique d’Oran est une véritable œuvre d’art. Flambant neuf, l’enceinte en question une réelle fierté pour la ville d’El Hamri a une capacité de 40.000 places. Elle abritera les compétitions de football et d’athlétisme ainsi que les cérémonies d’ouverture et de clôture. En somme le nouveau stade d’Oran dont la construction a été achevée en 2019, constitue un réel et bel héritage pour l’avenir du sport oranais.
A. B.