Législatives 2021 : Les partis politiques misent sur les réseaux sociaux

En période électorale, les réseaux sociaux sont devenus un moyen de communication et une tribune politique incontournables pour les partis politiques.

Les partis se saisissent de cet outil pour se mettre en avant et vendre leur image et programmes aux internautes, potentiels électeurs. C’est ainsi que deux partis tentent d’être les plus en vue sur la Toile. Il s’agit du FLN et du RND. En effet, la direction de la communication du RND communique en temps réel toutes les informations en rapport avec le scrutin du 12 juin. Dès l’entrée dans la page Facebook du parti, on est informé de la révision exceptionnelle des listes électorales. Mettant en avant  l’installation de la commission nationale pour la préparation des élections du parti, les gestionnaires du site n’ont pas manqué de faire un passage en boucle du discours prononcé par le SG du parti, Zitouni Tayeb, à cette occasion. En tout état de cause, rien n’est omis : rencontres de restructurations locales du parti, réunions des bureaux de wilayas en passant par la mise en évidence des communiqués du parti à propos de ses positions sur le prochain rendez-vous électoral. Même topo chez le FLN. En effet, il est question d’une transmission instantanée d’informations en rapport avec la rencontre des secrétaires généraux de mouhafadas tenue au Centre internationale des conférences les 16 et 17 mars en cours autour de la thématique des législatives. Des changements au niveau des commissions transitoires de ces structures en rapport avec les législatives sont communiquées également régulièrement sur la page Facebook, au même titre d’ailleurs que les rencontres des mouhafeds du parti sur l’ensemble du territoire national avec photos à l’appui. L’avantage de ces publications, c’est qu’elles sont accessibles, non seulement aux militants, mais également aux internautes.
 L’Alliance nationale républicaine (ANR) est aussi très présente sur Facebook. Toutes les rencontres de l’exécutif et du bureau national, les interventions du président du parti, Belkacem Sahli, et les communiqués  en rapport avec le scrutin législatif sont consultables.
Des webinaires aux conférences de presse
La page Facebook de Jil Jadid de Sofiane Djilali est aussi réglée à l’heure des législatives. Les gestionnaires de la page lancent même un appel à l’adhésion au parti à travers une courte vidéo explicative. Mieux, la formation a même réservé un espace aux couvertures médiatiques de ses activités.  On peut tout autant consulter tous les webinaires qu’anime le parti depuis le confinement sur les questions de l’actualité. Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) n’est pas en reste de cette communication en mode virtuelle. La formation communique sur tous les aspects de l’activité organique en rapport avec le rendez-vous du 12 juin prochain. Il en est ainsi des rencontres qu’animent des responsables du bureau exécutif du parti lors de leur passage dans des émissions télévisées. Invité dans une émission politique sur Beur TV, Hassani, membre du bureau exécutif, a évoqué la nécessité de «redonner espoir» aux citoyens dans l’opération électorale marquée par un boycott du fait «des anciennes pratiques». Ce passage télévisuel se retrouve sur la page Facebook du parti. Idem, s’agissant de l’émission à laquelle a pris part Nacer Hamdadouche pour débattre sur l’opportunité du prochain scrutin législatif, transférée sur la page Facebook du parti. Mieux, Abderrezak Makri a même daigné transmettre en direct sur la page Facebook du parti sa conférence de presse au cours de laquelle il a loué les mérites des élections législatives.      
Hakem Fatma Zohra