Les enfants de moins de 5 ans très exposés aux brûlures, «133 victimes durant les 15 premiers jours du Ramadhan»

Les enfants ont une peau sensible aux températures chaudes et sont également curieux de nature, ce qui augmente le danger de brûlure. En Algérie, et malgré les campagnes de sensibilisation initiées par les autorités et les associations caritatives,on dénombre, chaque année,des milliers de victimes. «L’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) en brûlures et chirurgie réparatrice Claudine et Pierre Chaulet à Alger reçoit près de 10.000 personnes par an», révèle le chef du service de chirurgie plastique et réparatrice et de chirurgie générale de cet établissement, le professeur Mohamed RamdaneAbchiche. Pour les 15 premiers jours du Ramadhan, «133 enfants victimes de brûlures ont été admis dans cet hôpital», a précisé le praticien.Ces enfants de basâge (moins de 5 ans), dont une vingtaine hospitalisés dans un état critique, ont été de victimes de brûlures, suite à des accidents domestiques enregistrésà Alger et ses environs.A en croire le spécialiste, «ces accidents surviennent quelques minutes avant la rupture du jeûne,lorsque tous les membres de la famille sont occupés, en particulier la mère, à dresser la table».
 Samira A.