Les positions de John Kennedy en faveur de la cause algérienne « gravées » dans la mémoire du peuple algérien

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebiga, a affirmé jeudi à Alger que le soutien de l’ancien président américain, John Kennedy, à la Révolution algérienne restera gravé dans la mémoire du peuple algérien.

Lors d’une conférence sur le thème « John Kennedy et la Révolution algérienne », coïncidant avec le 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, en présence de représentants de l’ambassade des Etats-Unis à Alger, M. Rebiga a précisé que John Kennedy « est l’une des personnalités mondiales dont le soutien à la cause nationale restera à jamais gravé dans la mémoire du peuple algérien ».

Cette conférence entre dans le cadre des directives du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, relatives à l’organisation d’événements en hommage à toutes les personnalités mondiales amies de la Révolution algérienne pour rappeler les valeurs qui étaient les leurs et qui représentent une passerelle de communication entre les nations, a souligné le ministre.

Rebiga a salué les positions, les nobles valeurs humanistes et le courage dont a fait montre le Président Kennedy dans le soutien aux peuples vulnérables en lutte pour leur liberté, rappelant qu' »en reconnaissance du rôle joué par Kennedy en faveur de la Révolution algérienne et afin d’immortaliser sa mémoire, l’Algérie a donné son nom à la place la plus célèbre de la commune d’El-Biar (Alger) ».

La conférence a été marquée par plusieurs interventions sur les relations algéro-américaines à travers l’histoire et sur Kennedy et son rôle en faveur de l’indépendance de l’Algérie.