LFP : Medouar réélu pour un deuxième mandat

Le président sortant  de la Ligue de football  professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar, unique candidat à sa propre succession, a été réélu ce mercredi pour un deuxième mandat, lors de  l’Assemblée générale élective (AGE), tenue au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa.

Medouar, en poste depuis juin 2018, a été réélu à la majorité, pour un nouveau mandat qui court jusqu’en 2025. L’ancien président de l’ASO Chlef devait entrer en course avec Azzedine Arab, mais le dossier de ce dernier a été rejeté en appel, en raison, entre autres, du fait d’être actionnaire dans deux SSPA différentes, à savoir l’ES Sétif et le NC Magra.
Medouar (60 ans), avait été élu à la tête de la LFP en juin 2018, en remplacement de Mahfoud Kerbadj. Son premier mandat a été marqué notamment par la pandémie du Covid-19, dont les conséquences ont été fatales sur le bon déroulement du championnat, avec un arrêt forcé de plusieurs mois. En octobre 2020, Medouar avait été autorisé par la Fédération algérienne (FAF), à gérer les affaires courantes de la LFP, jusqu’à la tenue de l’AGE.
Medouar s’est engagé à aider les clubs algériens sur le plan financier, tout en rassurant les équipes engagées dans les compétitions interclubs quant au volet de la programmation de leurs rencontres de championnat.
« Je tiens d’abord à remercier les membres de l’Assemblée générale pour leur confiance, chose qui va me pousser à œuvrer pour aller à l’écoute des clubs, les aider et les accompagner, notamment ceux qui traversent des périodes difficiles. Nous allons aussi être à l’écoute de nos représentants sur le plan continental, en matière de programmation, et même financièrement s’il le faut », a indiqué Medouar, peu après son élection.
« Nous sommes en négociations avec deux opérateurs, pour nous permettre d’aider les clubs sur le plan financier », a-t-il annoncé. « J’aurais aimé aborder ces élections avec d’autres concurrents, comme ce fut le cas lors de la précédente AGE, mais le processus pris par  l’opération électorale, sur le plan juridique, a fait que j’étais l’unique candidat ». En octobre 2020, Medouar avait été délégué par l’ancien président de la Fédération algérienne (FAF) Kheïreddine Zetchi, à gérer les affaires  courantes de la LFP, jusqu’à la tenue de l’AGE. « L’ancien bureau dirigeant de la FAF, nous a délivré une délégation pour gérer les affaires courantes de LFP, qui a été prolongée par l’actuel  président (Amara Charaf-Eddine, ndlr), chose qui nous a permis d’amender les nouveaux statuts, préalable au déroulement de l’AGE. Je tiens à  préciser que l’ancien bureau de la LFP avait exercé sa mission d’une manière  réglementaire, ce que confirment d’ailleurs les tribunaux  administratif et sportif », a-t-il conclu
La composante du nouveau Bureau de la LFP :
Président : Abdelkrim Medouar
Membres : Benlakhder Mourad (JS Saoura), Benaïssa Abdallah (US Biskra), Kebir Lamine (représentant des entraîneurs), et Benayada Abdelkader (représentant des joueurs).
Membres suppléants : Meliani Rachid (WA Tlemcen), Bouzit Abdellah (JS Kabylie), Touami Rabeh (RC Arbaâ).