Ligue 2 (saison 2022-2023) : Les modalités d’accession et de rétrogradation connues

La Ligue nationale de football amateur (LNFA), structure chargée de la gestion du Championnat d’Algérie de deuxième Division, a publié jeudi dernier au soir le nouveau système de compétition, relatif à la saison 2022-2023.

Cela intervient suite à l’adoption par l’Assemblée générale extraordinaire de la fédération algérienne de football en date du 21/11/2021 du nouveau système de compétition applicable pour la saison 2022/2023 et l’adoption par le Bureau fédéral des modalités d’accession et de rétrogradation lors de sa séance statutaire du 31/10/2021, ce dispositif applicable au championnat de Ligue 2 à l’issue de la saison 2021/2022. Ce nouveau système comporte, faut-il le souligner, entre autres une formule à 32 clubs, répartis en deux groupes, et dont seuls les Champions accèderont en Ligue 1. En effet, il n’y aura que deux clubs qui accèderont en Ligue 1, l’an prochain (ndlr : le champion de chaque groupe), alors que huit clubs de Ligue 2 (ndlr : quatre de chaque groupe) rétrograderont en Championnat inter-régions (LIRF). Le Championnat de Ligue 2 accueillera par ailleurs un total de dix nouveaux clubs, à savoir : les quatre qui rétrograderont de la Ligue 1 et les six qui accèderont de l’inter-régions. «La formule de compétition se présentera donc comme suit : 32 clubs – 2 + 4 + 6 – 8 = 32. Ces derniers seront à répartir en deux Groupes de 16 clubs Chacun» a encore détaillé la LNFA dans un communiqué.
Match perdu pour le SC Aïn Defla face à l’USMH
Par ailleurs, suite à l’absence du SC Aïn Defla sur le terrain samedi dernier, pour affronter l’USM El-Harrach, dans le cadre de la 7ejournée de Ligue 2, la commission de l’organisation sportive de la Ligue nationale du football amateur a infligé un «match perdu par pénalité au SC Aïn Defla», a indiqué vendredi dernier la structure présidée par Ali Malek. «Le dossier a été traité jeudi dernier et la direction de l’organisation sportive (DOS) a décidé d’infliger au club phare de Aïn Defla un match perdu par pénalité, en attribuant la victoire à l’USMH, qui marque donc trois buts, en plus des trois points» explique la même source. Outre ce match perdu par pénalité, la DOS a décidé d’infliger au SCAD «une défalcation de trois points, rehaussée d’une amende de 50.000 DA» comme stipulé dans les règlements en vigueur. Suite donc à cette décision, le club harrachi respire un tant soit peu puisque ces trois points glanés sur tapis vert lui permettent de s’éloigner un peu de la zone de turbulences en occupant le ventre mou du tableau (9e place) avec un capital de 8 points en compagnie du WA Boufarik, l’ES Ben Aknoun et le MCB Oued Sly. De son côté, et pénalisé essentiellement par la défalcation de trois  points, le SCAD se retrouve lanterne rouge du groupe Centre-Ouest, avec zéro point au compteur, et ce, avant le déroulement de la 8e journée du championnat de Ligue 2 prévue ce samedi.
K. H.