Ligue des champions d’Afrique : Le CRB rejoint l’ESS en quarts de finale

 Après la qualification laborieuse de l’Entente de Sétif la veille pour les quarts de finale de la Ligue des champions, c’est autour du Chabab de Belouizdad de rejoindre la cour des grands du continent.

En effet, l’Algérie comptera deux potentiels candidats lors du prochain tour et c’est tant mieux pour le football national.  Un grand bravo donc pour le CR Belouizdad qui a validé son billet dans ce groupe avant terme et c’est amplement mérité. Une deuxième qualification consécutive dans cette prestigieuse compétition africaine qui donne le droit à tous les Belouizdadis de rêver d’une consécration même si le plus dur reste à faire. Samedi soir, les poulains de Paqueta, qui n’avaient besoin que d’un seul point pour composter leur billet au prochain tour, ont fait mieux en ajoutant trois précieux point à leur compteur. Une belle victoire sans conteste qui leur permet d’entrevoir le prochain derby maghrébin contre l’ES Tunis sans pression aucune avec en point de mire une première place du groupe en jeu. Le vent en poupe en championnat national et en Ligue des champions, les Rouge et Blanc de Laâqiba n’ont pas fait dans la dentelle pour prendre le dessus sur un adversaire loin de son niveau des années précédentes. En hommes avertis, les camarades de Bouchar et Belkheir ont d’entrée pris les choses en main pour ne laisser aucune chance aux Sahéliens d’entrevoir un résultat qui leur rendrait un brin d’espoir pour se relancer dans la course à la qualification. Ces retrouvailles placées sous le signe d’un derby maghrébin aura en fait été tout à l’avantage des Belouizdadis qui ont dominé des pieds et des mains leur antagoniste de la soirée. Le Chabab, super motivé et bien préparé pour cette confrontation a réussi son entame du match en exerçant un pressing sur son vis-à-vis. Une stratégie qui n’a pas d’ailleurs tardé à donner ses fruits puisque ce démarrage sur les chapeaux de roues sera ponctué par une ouverture du score signée Bouchar. Le défenseur central du Chabab a profité de la sortie hasardeuse du portier de l’Etoile Ali Jemal sur à un corner de Bakir pour ouvrir le score dès la 3eminute. Libéré par ce but, le Chabab a accentué davantage sa pression dans la zone adverse. Ce qui devait arriver arriva à la 18’ lorsque le remuant Belkheir a profité d’une belle déviation de la tête d’Aribi pour crucifier le gardien tunisien au milieu de trois défenseurs. K.-O. debout les Sahéliens n’arriveront plus à relever la tête devant un Chabab dominateur en long et en large et de bout en bout. Les Tunisiens n’ont en tout et pour tout inquiété le gardien Abdelkader que dans les temps additionnels de la première mi-temps sur un tir de Zaddem. Les visiteurs ont tenté au retour de la pause citron de sortir de leur zone et porter le danger dans le camp adverse mais en vain. En face les Belouizdadis, sérieux et appliqués on fait montre d’une solidarité sans faille pour asseoir leur suprématie durant cette partie, même si le remplaçant Iheb Msakni a trouvé la barre transversale en fin de partie (88’).
Avec 11 points au compteur, à égalité avec l’ES Tunis vainqueur un peu plus tôt au Botswana face à Jwaneng Galaxy (3-0), les Rouge et Blanc de Laâqiba peuvent nourrir tous les espoirs pour terminer premier de leur groupe. A condition de vaincre l’EST à Radès, le 1er avril prochain, à l’occasion de la sixième et dernière journée de la phase de poules. Les Sang et Or ont, faut-il le rappeler, un meilleur goal-average en cas de nul entre les deux équipes (+9 pour l’EST contre +6 pour le CRB). Bon vent au Chabab et à l’Entente pour les quarts de finale.
Amayas D.