Lutte contre le sida : Guterres appelle à l’égalité

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé vendredi à une disponibilité et à une qualité du traitement, du dépistage et de la prévention du VIH/sida qui soient les mêmes pour tous, dans son message pour la Journée mondiale de lutte contre le sida, observée le 1er décembre de chaque année.
En cette Journée mondiale de lutte contre le sida, « nous lançons un appel d’une seule voix. Poussons pour l’égalité ! Le slogan ‘Poussons pour l’égalité’ est un appel à l’action. Un appel à adopter les actions pratiques éprouvées qui contribueront à mettre fin au sida. Plus de  disponibilité, de qualité et d’adéquation des services de traitement, de dépistage et de prévention du VIH », a déclaré M. Guterres dans son message.
« Chacun a besoin de respect et d’être bien accueilli, d’un meilleur partage des technologies pour permettre un accès égal aux meilleures connaissances scientifiques sur le VIH, notamment entre le Sud et le Nord », a souligné le chef de l’ONU.  Il a ajouté que le monde avait promis de mettre fin au sida d’ici à 2030.  « Nous ne sommes pas sur la bonne voie. Pour mettre fin au sida, nous devons mettre fin aux inégalités qui bloquent les progrès. Aujourd’hui, nous risquons encore des millions de nouvelles infections et des millions de décès supplémentaires », a-t-il noté.
Par ailleurs, M. Guterres a demandé davantage de ressources financières, de meilleures lois, politiques et pratiques pour lutter contre « la stigmatisation et l’exclusion » auxquelles sont confrontées les personnes  vivant avec le VIH, en particulier les populations marginalisées. « Les inégalités qui perpétuent la pandémie de sida peuvent et doivent être surmontées. Nous pouvons mettre fin au sida, si nous agissons pour l’égalité », a ajouté M. Guterres.