Lutte les résidus des groupes terroristes : Des résultats éloquents

Des années durant, le terrorisme a fait sombrer le pays dans l’incertitude et l’insécurité. Et pour contrer les actions d’instabilité et de terreur menées par les groupes armés, les institutions militaires, tous services confondus, ont déployé d’importants moyens humains et matériels afin de mettre fin au spectre terroriste.

L’Armée nationale populaire, reste d’ailleurs très vigilante. Plusieurs opérations ont abouti à des résultats de qualité reflétant le haut professionnalisme, la vigilance et la disponibilité permanente des Forces armées à travers tout le territoire national. Les résultats de ces opérations, presque hebdomadaires, sont, en effet, probants. L’ANP reste très attentive à tout mouvement pouvant porter atteinte à la sécurité et l’unité nationales. L’opération la plus remarquable, de l’aveu même du général de corps d’armée, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), Saïd Chanegriha, reste certainement celle menée en mars dernier, à Collo (Skikda) (5e région militaire), qui s’est soldée par l’élimination d’un nombre considérable de terroristes et l’arrestation d’autres. D’autres exploits ont été réalisés grâce à la vaillance et la vigilance des éléments de l’ANP, comme celui du 19 mai. En effet, selon un communiqué de l’Armée nationale populaire, relayé par la presse, le mercredi dernier 19 mai 2022, «des détachements de l’Armée ont réussi à neutraliser sept éléments de soutien aux groupes terroristes, dans des opérations distinctes à travers le territoire national». En parallèle, un autre détachement a récupéré, à Illizi, deux pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov et une quantité de munitions. De même, rapporte le ministère de la Défense, «deux bombes de confection artisanale ont été découvertes et détruites à Batna et Bouira». Cette opération qualitative intervient quelques jours seulement après l’embuscade opérée le 11 mai 2022, où «des détachements de l’Armée nationale populaire ont arrêté 6 éléments de soutien aux groupes terroristes dans des opérations distinctes à travers le territoire national», selon un bilan rendu public par l’ANP.
Le démantèlement des groupes terroristes prouve, encore une fois, «la pertinence de l’approche adoptée par le haut commandement de l’ANP, se rapportant au phénomène du terrorisme et aux organisations subversives», avait récemment déclaré le chef d’état-major de l’ANP.
Il y a lieu de rappeler que d’autres opérations ont été menées avec succès, durant la période du 20 au 26 avril. Des détachements de l’ANP, à travers le territoire national, ont, en effet, déjoué les tentatives vaines de treize éléments de soutien aux groupes terroristes. Toujours dans le cadre de la lutte antiterroriste, 7 éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés, du 30 mars au 5 avril.
Samira Azzegag