Luttes associées : Faire mieux qu’à Tarragone 2018

La sélection nationale de lutte associée vise, lors des Jeux méditerranéens (JM) d’Oran, des résultats meilleurs que ceux réalisés lors de l’édition précédente à Tarragone (Espagne) en 2018 quand elle a décroché deux médailles d’argent, a indiqué le président de la Fédération algérienne de la discipline, Hamza Deghdough. «Notre objectif lors des JM d’Oran est de faire mieux que la précédente édition. Nous tablons sur plus des deux médailles d’argent obtenues par Sid Azara et Boudjemline en terre espagnole», a déclaré à l’APS, Hamza Deghdough. Au cours du rendez-vous oranais, prévu du 25 juin au 6 juillet, la sélection algérienne participera avec pas moins de 17 athlètes engagés dans les trois spécialités, lutte libre, lutte gréco-romaine et la lutte féminine, a fait savoir le même responsable. Et si Hamza Deghdough se montre aussi ambitieux, c’est surtout au vu «de la bonne préparation dont ont bénéficié nos athlètes tout au long des précédents mois», s’est-il réjoui. Il a, en outre, regretté l’absence de l’un des meilleurs atouts de la lutte algérienne lors de la messe sportive méditerranéenne, en l’occurrence Adem Boudjemline. Une défection causée par l’annulation de l’épreuve de la catégorie de poids des 97 kg pour nombre insuffisant des athlètes inscrits. «C’est un coup dur pour notre sélection. Je peux même dire qu’on a perdu une médaille avec cette absence de Boudjemline qui avait de grandes chances pour monter sur le podium, sachant qu’il a été l’un des deux médaillés algériens lors des précédents JM», a expliqué le président de la Fédération de lutte. Ce responsable, qui a été désigné par le Comité olympique et sportif algérien comme chef de délégation algérienne lors des JM, s’est exprimé également sur le site réservé aux épreuves de la lutte, à savoir, le Palais des expositions, situé à M’dina J’dida (commune d’Oran), affichant sa satisfaction concernant les conditions dans lesquelles vont se dérouler les épreuves concernées. «Il s’agit d’un bon site que j’ai eu l’occasion de visiter. Les préparatifs vont bon train pour qu’il soit apte à accueillir les compétitions de la lutte ainsi que les deux autres disciplines programmées sur les lieux. Je suis optimiste quant à une bonne organisation des compétitions affectées à ce site», a-t-il conclu.