74e anniversaire de la Nakba : Abbas dénonce le non-respect des droits des Palestiniens

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a  déclaré samedi que le refus de l’entité sioniste de reconnaître les droits du peuple palestinien n’apporterait la sécurité et la stabilité à personne.
Selon l’agence de presse officielle palestinienne WAFA, il a fait ces remarques dans un discours marquant le 74e anniversaire de la Nakba palestinienne, signifiant littéralement le jour de la catastrophe. M. Abbas a exigé de l’entité sioniste de « sortir du cycle du déni des droits nationaux légitimes du peuple palestinien, reconnus par le droit international et les résolutions de l’ONU », ajoutant que les Palestiniens « n’abandonneront aucun de leurs droits, en particulier leur droit à l’autodétermination et à l’établissement de leur Etat indépendant avec El-Qods-Est comme capitale ».
Le président palestinien a également demandé l’affirmation du droit au retour des Palestiniens et une solution juste à la question des réfugiés palestiniens conformément à la résolution 194 de l’ONU et à l’Initiative de  paix arabe de 2002.
L’unité nationale du peuple palestinien « est la réponse la plus forte à la Nakba, à l’occupation et à l’injustice à laquelle le peuple palestinien est soumis », a conclu M. Abbas.