Maroc : Les distributeurs de gaz butane annoncent une grève nationale

La hausse continue des prix de l’énergie enregistrée depuis plusieurs mois au Maroc prend de plus en plus de l’ampleur, enclenchant plusieurs mouvements de débrayage s’étendant désormais aux distributeurs du gaz butane ayant annoncé d’une grève nationale les 29 et 30 juin, alors que le gouvernement du Makhzen reste impuissant et tarde à réagir. Dans un communiqué largement repris mardi dernier par la presse locale, l’Association professionnelle des dépositaires grossistes du gaz de pétrole liquéfié a décidé de cesser toute distribution de bonbonnes de gaz butane les 29 et 30 juin courant. Elle a affirmé dans son communiqué que cette grève nationale est motivée par l’augmentation «vertigineuse des prix des produits énergétiques, du gasoil en particulier, des prix des pièces détachées et des pneumatiques». Des charges qui pèsent sur les distributeurs des bonbonnes de gaz butane, dont la marge bénéficiaire est réglementée et demeure la même en raison du plafonnement des prix du gaz butane au Maroc. Pour l’Association, les problèmes soulevés et à l’origine de cette grève sont à même de mener le secteur à une «faillite des dépositaires et distributeurs du GPL en gros, en l’absence de résolutions des problématiques que vit le secteur et ce, en dépit de nombreuses, et vaines, correspondances adressées à toutes les parties concernées». L’Association a souligné également avoir adopté cette décision «en raison de l’incapacité du gouvernement du Makhzen à répondre favorablement» à ses revendications. «Après de longues discussions, nous avons compris qu’il était impossible de continuer à distribuer des bouteilles de gaz les 29 et 30 juin avec possibilité de prolonger cette période de grève», a fait savoir l’Association.