Maroc : Vague d’indignation après un match de football entre l’équipe de Safi et une équipe sioniste

 Plusieurs personnalités et défenseurs des droits  de l’Homme au Maroc continuaient à dénoncer, ce lundi, la tenue d’un match de football entre d’anciens joueurs de l’équipe de Safi et une équipe de l’entité sioniste, sous le signe de la normalisation, mettant en garde les autorités marocaines contre « ce genre de pratiques tout aussi honteuses qu’indignes ».  Publiant un post sur sa page Facebook, le secrétaire général de  l’Observatoire marocain contre la normalisation, Aziz Hanaoui, a qualifié l’initiative des organisateurs de cette rencontre « de tromperie digne des trafiquants de drogue et de la contrebande ».   « La façon avec laquelle a été organisé le match de football entre des anciens joueurs de Safi et l’équipe de l’entité sioniste est digne des trafiquants de drogue et de la contrebande », s’est-il indigné, soulignant qu' »il est honteux d’inviter d’anciens joueurs pour disputer a priori un match avec leurs homologues de l’équipe de Casablanca, issus de pays arabes et européens, et les forcer ensuite à jouer contre une équipe sioniste ».