MDN : Saïd Chanegriha installe le nouveau DGDSE 

 Le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire, a présidé, samedi la cérémonie d’installation officielle du Général-Major Djamel Kehal, dans les fonctions  de Directeur Général de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DGDSE), en succession au Général-Major Noureddine Mokri, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Au nom de Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces  Armées, Ministre de la Défense Nationale, Monsieur le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire, a présidé, ce samedi 14 mai 2022, la cérémonie d’installation officielle du Général-Major Djamel Kehal, dans les fonctions de Directeur Général de la Documentation et de la Sécurité Extérieure », précise le communiqué.
« Au nom de Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, et conformément au décret présidentiel, j’installe officiellement le Général-Major Djamel Kehal, dans les fonctions de Directeur Général de la Documentation et de la Sécurité Extérieure, en succession au Général-Major Noureddine Mokri », a indiqué le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha.
A cet effet, a-t-il ajouté « je vous ordonne de travailler sous son autorité et d’exécuter ses ordres et ses instructions, dans l’intérêt du  service, conformément aux règlements militaires et aux lois de la République en vigueur, et par fidélité aux sacrifices de nos vaillants Chouhada et aux valeurs de notre glorieuse Révolution ».
En cette occasion, Monsieur le Général de Corps d’Armée a tenu une rencontre avec les cadres de la  Direction Générale de la Documentation et de la Sécurité Extérieure, auxquels il a donné des instructions et des  orientations relatives essentiellement à « l’impératif de faire preuve du plus haut degré de professionnalisme dans l’exécution des missions assignées et de redoubler d’efforts avec dévouement et abnégation afin de  relever les défis sécuritaires engendrés par les évolutions accélérées enregistrées sur les plans régional et international ».
Enfin, le Général de Corps d’Armée a signé le Procès-verbal de la passation de pouvoir.