Mémoire nationale : Signature d’une convention entre le ministère des Moudjahidine et la Radio

Une convention cadre de coopération et de coordination a été signée, lundi à Alger, entre le ministère des Moudjahidine et des Ayants-droits et la Radio nationale visant à sauvegarder la mémoire nationale et à vulgariser la culture de l’histoire.

La cérémonie de signature s’est déroulée au ministère des Moudjahidine et des Ayants-droits, en présence du ministre du secteur, Laïd Rebiga, du ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani et du directeur général de la Radio nationale, Mohamed Beghali.
A cette occasion, M. Rebiga a indiqué que cette initiative s’inscrit dans le cadre des préparations en cours de la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale sous le slogan « Histoire glorieuse, nouvelle ère », faisant savoir qu’elle « vise à transmettre l’histoire nationale, à ancrer les valeurs et principes suprêmes de la Révolution du 1er novembre 1954, et à vulgariser l’histoire via les différents supports médiatiques ».
Cette convention tend également à définir le cadre général du renforcement de la coopération et la coordination entre les deux parties en vue de sauvegarder la mémoire nationale en mobilisant tous les moyens humains et matériels disponibles étant donné que l’histoire constitue la référence de tous les Algériens, a expliqué M. Rebiga ajoutant que ladite convention vise également à travailler ensemble dans le cadre d’activités coordonnées en vue d’un partenariat efficace pour ancrer les valeurs et principes suprêmes de la Guerre de libération nationale, notamment chez les jeunes à travers des émissions, et des programmes radiophoniques.
A ce titre, le ministère « alimente la Radio nationale en matière historique à travers des témoignages, des publications et des œuvres audiovisuelles et met à sa disposition des espaces au niveau des établissements sous sa tutelle (musées, centres de repos des moudjahidine) pour abriter différentes émissions radiophoniques, notamment lors de la célébration des fêtes nationales », a précisé M. Rebiga Le secteur a déjà signé, dans le même cadre, 12 conventions avec d’autres secteurs, a-t-il fait savoir.
Pour sa part, le ministre de la Communication a appelé la presse nationale à « mettre en avant les réalisations de l’Algérie au cours des 60 dernières années, parallèlement à la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, auquel le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, attache une grande importance », soulignant que « c’est l’événement le plus important cette année qui nous permet de nous remémorer notre glorieuse histoire et de faire connaître à nos jeunes les sacrifices de nos chouhada et moudjahidine ».
Par ailleurs, à une question sur l’organisation du secteur de l’information, M. Bouslimani a affirmé que son département s’attelait à « la préparation de textes de loi visant à organiser le secteur dans l’intérêt des journalistes et des citoyens ».