Ministre de l’Intérieur-Walis : Réunion de coordination par visioconférence

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités  locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud a présidé, ce jeudi, par visioconférence une réunion de coordination avec les walis de la République, dans le cadre du suivi de la cadence de la prise en charge des différents dossiers sectoriels liés au quotidien du citoyen, indique un communiqué du ministère.

La réunion a abordé l’étude des préparatifs de la prochaine saison estivale. Le ministre a plaidé pour l’adoption « d’une approche proactive et la coordination entre les différents services au niveau local afin de mener à bien cette approche ». Il a instruit les walis d’œuvrer à réunir les conditions de santé publique et de sérénité pour les citoyens, en mobilisant les moyens matériels et humains pour faire face aux risques liés notamment aux incendies de forêt, aux inondations saisonnières et aux maladies hydriques.

La réunion a porté aussi sur les préparatifs des examens de fin d’année, pour lesquels il faudra assurer les conditions sécuritaires et logistiques appropriées de manière à veiller à leur déroulement dans les meilleures  conditions, a ajouté le communiqué.

Concernant la prochaine rentrée scolaire, M. Beldjoud a relevé « l’importance de livrer les nouvelles structures pédagogiques dans les  délais requis partout dans le pays, et de mobiliser les moyens permettant l’amélioration continue des conditions scolaires, notamment au niveau des nouvelles cités et des zones isolées, tout en accordant une priorité  absolue à la restauration, au transport et au chauffage scolaire ».

« Ont été exposés, lors de la réunion, une mise au point de la mise en œuvre des programmes de développement local et les mesures d’accompagnement des investisseurs et de soutien à l’entrepreneuriat au niveau local », a-t-on ajouté, par ailleurs, de même source.

La réunion a été l’occasion « pour rappeler les consignes portant rigueur, vigilance et suivi des étapes du système de production agricole, notamment les cultures stratégiques et les céréales, en mobilisant tous les moyens, notamment modernes, de manière à identifier les différentes parties prenantes et faire face à d’éventuelles manœuvres visant à compromettre l’économie nationale et la sécurité alimentaire des citoyens », a conclu le  communiqué.