Mohamed Hani, président de la commission des affaires étrangères à l’APN : «La Turquie, un partenaire fiable»

Mohamed Hani, président  de la commission des affaires étrangères à l’APN, affirme dans cet entretien que la visite du chef de l’Etat à Ankara vise à hisser les relations algéro-turques à un niveau supérieur. Il précise qu’elles sont déjà «excellentes».

Comment appréciez-vous l’évolution des relations bilatérales algéro-turques ?
Les relations algéro-turques sont historiques ainsi que les différents protocoles signés entre les deux pays.  Actuellement, il existe d’énormes échanges commerciaux et des investissements directs turcs en Algérie qui s’élèvent à hauteur de 4 millions de dollars. L’objectif est d’atteindre les 10 millions de dollars en termes d’investissement à l’horizon 2030.
Quelle est la portée de la visite du chef de l’Etat à Ankara ?
La visite actuellement du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a pour objectif de hisser les relations qui sont déjà excellentes à un niveau supérieur, spécialement lors de cette conjoncture économique particulière. La Turquie reste un partenaire fiable pour l’Algérie et elle aussi insiste à maintenir cette relation au beau fixe. Je pense que la visite officielle du président de la République a pour objectif d’élever le rang de l’Algérie au niveau international. Sans oublier qu’il y a une forte communauté algérienne en Turquie, sur laquelle le président a été très clair. D’ailleurs, le premier jour, il l’avait rencontrée dans le cadre de son ambition de regrouper toutes les forces algériennes se trouvant en dehors du territoire national.
Entretien réalisé par Karima A.