Mondial féminin de boxe : Roumaïssa Boualem, Ichrak Chaïb et Imane Khelif pour une place en quarts

Trois boxeuses algériennes monteront ce dimanche sur le ring pour le compte des huitièmes de finale de la 12e édition du championnat du monde de boxe féminine qu’abrite Istanbul (Turquie). Il s’agit de Roumaïssa Boualem dans la catégorie des 51 kg, Imane Khelif (63 kg) et Ichrak Chaïb (66kg). Entrées en lice en seizièmes de finale, ces trois boxeuses algériennes, sur les quatre engagées, ont composté leur billet respectif grâce à leur belle prestation.

En effet, Roumaïssa Boualem s’est imposant, jeudi dernier, devant la japonaise Shinohara Hikaru sur le score de (4-1).Pour le compte des huitièmes de finale, Roumaïssa Boualem sera opposée ce dimanche à la Turque Cakiroglu Buse Naz qui a écarté de son chemin la Mangole Balsan Mungun Saran au tour précédent. De son côté, Imane Khelif donnera la réplique à la Lituanienne Rozentale Beatris. La très prometteuse boxeuse algérienne, qui a pris de la dimension depuis sa 5e place aux jeux olympiques de Tokyo l’année passée, a, faut-il le rappeler,  composté son billet avec brio pour les huitièmes de finale après avoir dominé la Kazakh Abikeyeva Aida (5-0). Dans la catégorie des 66 kg, Ichrak Chaïb (66 kg) a nettement surclassé la Vénézuélienne Perez Camacaro sur décision de l’arbitre à la fin du 2e round au tour précédent, défiera a validé son billet aux huitièmes de finale de cette compétition planétaire en surclassant. Ichrak Chaïb sera opposée à la gagnante du combat opposant la Sud-africaine Daweti Siphosethu à la Coréenne Choi Honguen.
En revanche, la boxeuse Fatiha Mansouri (48 kg) a été éliminée dès le premier tour suite à défaite face à la Vénézuélienne Cadeno Rojas Tayonis (5-0).Ouvert dimanche dernier, ce tournoi regroupant la crème du noble art féminin de la planète enregistre une participation record de 310 pugilistes représentant 73 pays dans 12 catégories de poids.
Khaled H.