Mondiaux de Para-powerlifting : Une médaille d’or pour Hocine Bettir 

Le Para-powerlifteur algérien Hocine Bettir,  médaillé de bronze des derniers Jeux paralympiques, s’est encore une fois illustré, en décrochant un sacre mondial à Tbilissi en Géorgie, lors du Championnat du monde (messieurs et dames) où concourent plusieurs athlètes ayant pris part aux jeux de Tokyo-2021.

Engagé dans la catégorie des -65kg aux côtés de 28 autres concurrents, Bettir a préféré débuter en douceur, pour ne pas réveillé sa blessure à l’épaule. Il a soulevé à son 1er essai, une charge de 183kg qu’il enchaîna  avec 187 kg au second, puis 194 kg à son 3e et dernier essai, celle qui lui a valu le titre mondial, le premier à son palmarès et dans l’histoire du para-powerlifting algérien.

Hocine Bettir n’a pas caché sa joie, après cette performance. « Je suis très heureux de ce sacre, acquis après un travail 

intense. Après le bronze des JP de Tokyo et l’argent des derniers championnats du Monde-2019 à Nur-Sultan, aujourd’hui, je fête ma première médaille d’or mondiale », a indiqué l’Algérien sur le site du Comité  international paralympique (IPC), après avoir réalisé du coup sa meilleure charge (194kg).

« La compétition était rude, et j’ai attendu jusqu’à la dernière seconde pour changer la charge qui allait me permettre ensuite de m’offrir le titre mondial », a conclu Bettir.

La médaille d’argent de la catégorie à Tbilissi est revenue à l’Iranien Jafari Arabgeh (193kg) réussi à son dernier essai, lui qui a débuté avec une barre à 176kg, puis 186kg (2e essai), alors que le Chinois Zou Yi a pris la bronze avec 192kg (2e essai), échouant à 195kg lors de sa dernière tentative.

Le dernier para-powerlifteur algérien engagé aux Mondiaux de Tblissi, Hadji Ali Mohamed sera en lice samedi, chez les -88kg.