Musée d’Annaba : Des jeunes bénévoles nettoient le site 

Ils  sont jeunes ,mais conscients. Karim, Riad, Naëlet Bessmane font pas partie du mouvement associatif. Ils ont réussi avec leurs propres moyens à organiser une campagne de nettoyage afin de valoriser et préserver un patrimoine qui reflète le passage de diverses civilisations qui depuis l’Antiquité ont apposé leurs empreintes sur la ville

Bessma, la plus âgée du groupe, estime «nécessaire» que les habitants d’Annaba s’impliquent dans la préservation de leur  patrimoine en multipliant les actions de nettoyage. Ils étaient une dizaine de bénévoles qui, en présence d’un guide touristique, se sont répartis les tâches. Au forum, au théâtre, à la cité Saint- Augustin et au front de mer, une grande quantité  de déchets, dont du papier, des sachets, du plastique et des canettes, a été collectée. Le groupe opère depuis un mois sur le site. «On ne peut pas tout faire en une journée. Le plus important est de tracer un programme et de savoir qui fait quoi. Dieu merci, l’opération s’est bien déroulée», confie Bessma.
Selon le programme tracé, les écoliers seront conviés à découvrir l’histoire du site d’Hippone en vue de les  sensibiliser à sa protection. Situé à 3 km au sud-ouest du centre-ville d’Annaba, il s’étend sur 60 ha. Le  musée qui y est implanté renferme de nombreuses pièces archéologiques, des mosaïques, des fresques, des statues et des épigraphies.
Samira S.