Niger : Huit gendarmes tués dans une attaque «terroriste»

Huit gendarmes ont été tués mardi dernier et 33 blessés au cours d’une attaque «terroriste» à Waraou, une localité située dans le département de Gothèye (sud-ouest) près du Burkina, a indiqué le gouvernement nigérien. «Ce jour mardi 14 juin 2022 aux environs de 5h30 locales, le  détachement de la Gendarmerie nationale de Waraoua fait l’objet d’une attaque par des groupes armés terroristes aux guidons de plusieurs  dizaines de motos et de véhicules», souligne un communiqué du ministère  nigérien de la Défense. Selon un bilan provisoire, 8 gendarmes sont morts, 33 ont été  blessés dont 6 gravement. Une cinquantaine de «terroristes» ont été tués. Selon le ministère, cette attaque a visé des éléments de la gendarmerie «en mission de sécurisation des villages environnants» de Waraou, située non  loin du Burkina. Le Niger est pris en tenailles entre les attaques du groupe terroriste nigérian Boko Haram et celles des nébuleuses sahéliennes affiliées à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique. Le président de la République, Mohamed Bazoum, avait dans ce contexte demandé à la population de faire preuve de résilience face aux provocations des terroristes.