Nigeria: 32 personnes tuées dans des attaques dans le nord-ouest du pays

Au moins 32 villageois ont été tués en début de  semaine lors d’attaques de bandits contre trois villages de l’Etat de Kaduna, dans le nord-ouest du Nigeria, a annoncé un haut responsable. Dans un communiqué publié jeudi dernier, le gouverneur de Kaduna, Nasir El-Rufai, a précisé que des rapports des agences de sécurité montraient que des bandits ont pris d’assaut dimanche les villages de Dogon Noma, Ungwan Sarki et Ungwan Maikori dans la zone du gouvernement local de Kajuru, attaquant et tuant des habitants. «La mort de 32 personnes a été confirmée à la suite des attaques», indique également le communiqué du gouverneur, ajoutant qu’à la suite des attaques de dimanche, les agences de sécurité et les chefs traditionnels locaux ont informé le gouvernement de l’évolution de la situation.