Obsèques de Shireen Abou Akleh : Michelle Bachelet pour une enquête sur les actions des forces sionistes

La Haute-Commissaire des Nations Unies aux  droits de l’homme Michelle Bachelet, a appelé à enquêter sur les actions des forces sionistes lors des obsèques de la journaliste palestinienne Shireen Abou Akleh et à mettre fin à l’impunité.

Son appel fait suite au meurtre de la journaliste d’Al Jazeera, Shireen Abou Aqleh, qui a été tuée par balle mercredi dernier alors qu’elle couvrait une incursion sioniste à Jénine, en Cisjordanie. La journaliste a été enterrée vendredi à El Qods-Est et une foule immense s’est rendue à ses obsèques.
La Haute-Commissaire a déclaré que les images de la police sioniste attaquant des personnes en deuil lors du cortège funèbre de la journaliste Shireen Abou Akleh à El Qods-Est le vendredi 13 mai ont été « choquantes ».
« Les rapports indiquent qu’au moins 33 personnes ont été blessées », a-t-elle affirmé. Mme Bachelet a déclaré que l’utilisation de la force par l’entité  sioniste, qui était filmée et diffusée en direct, semblait « inutile et devait faire l’objet d’une enquête rapide et transparente ». « Il doit y avoir des comptes à rendre pour le terrible meurtre non  seulement de Shireen Abou Akleh mais pour tous les meurtres et blessés graves dans le territoire palestinien occupé », a-t-elle déclaré.
Le chef des droits de l’ONU a rapporté que 48 Palestiniens ont été tués par les forces d’occupation jusqu’à présent cette année.
 » Comme je l’ai demandé à maintes reprises auparavant, il doit y avoir des enquêtes appropriées sur les actions des forces de sécurité (sionistes) », a  déclaré Mme Bachelet. « Cette culture de l’impunité doit cesser maintenant »,  a-t-elle insisté.