OCI : Le SG de l’Union des Assemblées des Etats membres reçu par Goudjil et Boughali

Le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, a reçu, ce jeudi à Alger, le secrétaire général de l’Union des Assemblées des Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), Mohammad Qureshi Niyaz, a indiqué un communiqué du Conseil.

L’audience accordée par M. Goudjil au SG de l’Union des Assemblées des Etats membres de l’OCI intervient dans le cadre « des préparatifs pratiques en cours en prévision de la tenue de la 17e conférence de l’Union, à Alger l’automne 2022 », ajoute le communiqué. M. Goudjil a évoqué lors de cette rencontre « l’enjeu auquel fait face l’Union des Assemblées des Etats membres de l’OCI, consistant à corriger l’image erronée donnée sur l’islam et à faire connaître ses valeureux  préceptes et l’humanisme qu’il prône, en sus de faire face à toute tentative visant à dénaturer sa véritable image ou à l’assimiler au terrorisme ».
Le président du Conseil de la nation a souligné « l’importance de revenir aux objectifs et fondements mêmes de cette Union, conformément à la réalité de l’Islam et des musulmans à l’ère actuelle ». Il a exprimé, dans ce sens, « la fierté et la disponibilité de l’Algérie  d’abriter la 17e conférence de l’Union », affirmant que l’Algérie veillera sous la direction du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune et le Parlement algérien représenté par ses deux chambres, à mobiliser tous les moyens nécessaires pour concourir à la réussite de ce rendez-vous.
L’Algérie œuvrera à « ce que la prochaine session soit une étape décisive dans l’action de cette Organisation dans sa dimension parlementaire, à même de contribuer au service des intérêts des peuples et des Etats membres de l’Organisation, outre la défense des causes de la nation musulmane, en tête  desquelles la cause palestinienne qui est la cause centrale de la nation », a-t-il dit.
La politique extérieure de l’Algérie « est basée sur le soutien au droit des peuples à l’autodétermination et le principe de non ingérence dans les affaires internes des pays », a ajouté M. Goudjil, soulignant que « chaque Etat a le droit d’entretenir et de normaliser des relations avec qui il veut mais il faut se méfier des répercussions d’une telle démarche sur les autres pays en général et la cause palestinienne en particulier ».
Pour sa part, Mohammad Qureshi Niyaz a salué « le rôle majeur de l’Algérie sous la direction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, aussi bien au niveau islamique que arabe et international », saluant « le rétablissement de sa diplomatie proactive et son soutien aux causes justes de la nation ».
Lors de cette rencontre, le président du Conseil de la nation a présidé « la cérémonie de signature du mémorandum d’entente entre les administrations du Parlement algérien et le Secrétariat général de l’Union, en présence des membres des deux chambres du parlement et les représentants de l’Union ».
Le secrétaire général de l’Union des assemblées des Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) a été également reçu ce jeudi par le président de l’Assemblée populaire nationale  (APN), Brahim Boughali, a indiqué la chambre basse du Parlement dans un communiqué.
« Evoquant le contenu du mémorandum d’entente relatif à la tenue de la prochaine conférence de l’Union en Algérie, signé ce jour au siège du Conseil de la nation, le président de l’APN a affirmé la détermination de l’Algérie à faire réussir les travaux de cette conférence pour laquelle l’Algérie s’emploie à offrir tous les éléments nécessaires », mettant en valeur « les efforts déployés par les organisateurs appelés à donner le meilleur d’eux-mêmes », note la même source.
De son côté, le SG de l’Union a indiqué que « l’OCI se dit prête à soutenir les efforts et à partager ses expériences pour l’organisation de pareilles conférences, et est disposée à coordonner avec le Parlement algérien pour  faire réussir cette conférence, qui sera l’occasion de discuter d’un ordre du jour important, au titre duquel seront tenues les prochaines réunions des organes de l’Union », a conclu le communiqué.