Oran : 5 hôtels fermés

Les services de la direction du tourisme et de l’artisanat d’Oran sont à cheval sur le  contrôle des établissements hôteliers de la wilaya en matière de respect d’hygiène et des mesures de sécurité. Une commission relevant du service de suivi et de contrôle des activités touristiques, qui a effectué une tournée d’inspection à travers les hôtels de la wilaya, a dressé son rapport, avec comme sanction, la fermeture de 5 établissements ne répondant pas aux normes en vigueur dans le secteur.
Ces établissements, affirme-t-on, ont été déjà mis en demeure lors des dernières tournées d’inspection, mais n’ont pas répondu favorablement à ces avertissements. Du coup, la fermeture a été immédiate, jusqu’au règlement des infractions relevées. Une commission fera le constat pour approuver la réouverture de l’établissement en question. Ces mesures sévères interviennent après une saison estivale qui était très animée, après des années de léthargie, avec à la clé une organisation des Jeux méditerranéens qui a réanimé les établissements, mais aussi en prévision de la prochaine coupe d’Afrique des joueurs locaux (CHAN 2023) qui se déroulera dans notre pays et lors de laquelle la ville d’Oran abritera les matchs de groupes de la compétition. Dans le même sillage, la direction du tourisme et de l’artisanat a procédé à la classification des nouveaux hôtels de 1 à 5 étoiles selon les services proposés. Les opérations d’inspection passent par deux étapes, la première consistant en une visite d’inspection effectuée par une commission relevant de la direction du tourisme tandis que la seconde étape prévoit une visite d’une commission mixte composée de représentants des directions du tourisme, du commerce et de la santé.
Cette classification prend en compte les volets hygiéniques, sécuritaires, sanitaires et commerciaux. Plusieurs établissements hôteliers répondant à ces critères viennent d’être réceptionnés. La wilaya d’Oran compte hausser le niveau de ses prestations touristiques, avec le plan d’aménagement des zones d’expansion touristique (Madagh, Cap blanc, Cap Falcon, les Andalouses, Mers El Hadjadj et Ain Franine). Les ZET abriteront de nombreux complexes touristiques de qualité, selon le cahier des charges.
A.Abbas