Oran : Décès du chantre du Melhoun, Aroun Ahmed 

Le poète du melhoun, Aroun Ahmed, un des chantres de la littérature populaire algérienne, s’est éteint, ce samedi à Oran, à l’âge de 61 ans, a-t-on appris de la direction locale de la culture et des arts. Le poète, connu sur la scène littéraire par le pseudonyme de Bessam, est décédé suite à un malaise cardiaque. Il a été admis, lundi dernier, à  l’unité de soins intensifs du CHU « Dr. Benzerdjeb » d’Oran, où il a rendu l’âme, a souligné à l’APS, le responsable de l’association « Athar El Abirine », Rouane Chérif. Le défunt a été inhumé dans l’après-midi, au cimetière de la localité de Gdyel, à l’Est d’Oran.