Oran : Plus de 70 % des pré-emplois de la wilaya intégrés

71% des jeunes titulaires d’un contrat de pré-emploi au niveau de la wilaya d’Oran ont été intégrés dans des postes avec des contrats à durée indéterminée (CDI), selon les derniers chiffres communiqués par la Direction de l’emploi, arrêtés au 31 décembre de l’année 2021.

Ce taux d’intégration représente ainsi, selon la même source, un total de 3.415 jeunes qui ont bénéficié de cette opération de titularisation, toujours en cours. Une performance qui s’inscrit, note-t-on,  dans le cadre d’une vaste opération lancée récemment par les pouvoirs publics pour l’intégration des jeunes bénéficiaires des dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP) et d’insertion sociale des jeunes diplômés (PID) dans les institutions et établissements étatiques. Elle fait surtout de la wilaya d’Oran, selon la même source, la deuxième wilaya après Alger ayant le meilleur taux d’intégration à l’échelle nationale.
Si l’on prend, à titre illustratif, le seul exemple de la commune d’Oran, l’on saura que cette collectivité a procédé au cours de l’année 2022 à l’intégration de quelque 134 titulaires de contrats de pré-emploi à des postes permanents avec des contrats à durée indéterminée. Les services de la commune d’Oran font également état de la titularisation au cours de cette même année (du 1er janvier à ce jour) de 667 autres employés qui avaient des contrats à durée déterminée, autrement dit des contractuels.
Il est à noter enfin que le marché du travail à Oran semble se remettre graduellement de la pandémie, avec 18.000 placements recensés par la direction de l’emploi en 2021 contre 16.000 durant la pandémie.
«La wilaya d’Oran enregistre des performances en matière de placement de demandeurs d’emploi au niveau national et se situe juste derrière la capitale. Le taux de chômage de la population active a ainsi baissé de 14,46 à seulement 7,41% en 2021», affirme, par ailleurs, la Direction de l’emploi de la wilaya d’Oran.
Yahia Benaïssa