Palestine : Escalade sioniste  

La marine de l’occupation sioniste a  ouvert le feu, jeudi dernier, sur des bateaux de pêche palestiniens au large de la ville de Khan Younis, dans le sud de la bande de Ghaza, a rapporté ce samedi l’agence de presse palestinienne Wafa.

Les forces navales sionistes ont forcé les pêcheurs à quitter les lieux, craignant leur vie, selon Wafa. Les pêcheurs subissent régulièrement des attaques et des harcèlements par les forces sionistes. En 2021, quelque 300 agressions ont été commises contre des pêcheurs palestiniens au large de Ghaza par les forces sionistes, faisant trois morts et sept blessés, en plus de 11 arrestations et la destruction de 33 bateaux de pêche palestiniens. Les autres territoires palestiniens n’échappent  pas à la répression sioniste. En Cisjordanie occupée,   un adolescent âgé de 17  ans a succombé, hier, à ses blessures suite à des tirs de militaires  sionistes à Jénine, selon le  ministère palestinien de la Santé.
Deux personnes ont été tuées et six autres blessés, jeudi matin, par des tirs des forces  d’occupation  dans la même localité lors d’affrontements déclenchés suite à un assaut lancé par l’armée sioniste, ont rapporté des médias locaux faisant également état de l’arrestation de quatre palestiniens dans la ville de Kafr Dan.
Par ailleurs, un adolescent palestinien tué, mercredi dernier,  par l’armée d’occupation sioniste durant une opération contre  Husan, un village à proximité de la ville de Beith-léhm, a indiqué le ministère palestinien dans un communiqué.  Un autre Palestinien a été tué et plusieurs autres blessés par  des tirs de forces sionistes à Naplouse,  selon des médias locaux, citant le ministère palestinien de  la Santé.
La Ligue et le Parlement arabes condamnent 
La Ligue arabe condamne «l’agression systématique» de l’entité sioniste  à  Jénine et dans d’autres parties des territoires palestiniens occupés, a indiqué mercredi dernier l’organisation panarabe dans un communiqué.   Elle a décrit les opérations militaires sionistes actuelles comme une «guerre ouverte contre les territoires palestiniens occupés, y compris Al Qods», tenant le gouvernement de l’entité sioniste entièrement et directement responsable de ses répercussions.
Pour sa part, le Parlement arabe a vivement condamné  l’escalade sioniste dangereuse dans les territoires palestiniens occupés notamment à Jénine et à El-Qods, et mis en garde contre les graves  conséquences de l’annonce par des groupes de colons extrémistes de mener des incursions dans l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa et d’y exercer leurs rituels religieux. Dans un communiqué publié mercredi soir, le Parlement arabe a souligné que  l’intensification par les forces de l’occupation sionistes de leurs incursions dans la mosquée d’Al-Aqsa, pendant le mois sacré du ramadhan,  «est une atteinte non seulement aux sentiments du peuple palestinien mais  aussi du monde arabo-musulman».
À cet effet, le Parlement arabe a appelé la communauté internationale et  les organisations internationales à «assumer leur responsabilité»,  soulignant que cette escalade pourrait provoquer «une guerre religieuse qui  affectera tout le monde». Il a également appelé à «agir en urgence pour mettre fin à ces plans qui  nuiraient à la paix et à la sécurité internationales ainsi qu’à la  stabilité mondiale».